Alertes à la fraude http://fr.fcnb.ca/alertes-fraude.html hourly 1 1970-01-01T00:00+00:00 Avis aux professionnels du domaine immobilier : Mise en garde contre les « faux acheteurs » de biens immobiliers http://fr.fcnb.ca/pc_url_38871678 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1"><img width="250" align="left" src='//0104.nccdn.net/1_5/0ef/0f0/012/Fake-Buyer-Scam-FR.jpg' style="margin: 15px 15px 15px 0px;float: left" height="288" size="250" border="0" daid="17956077">Avis aux professionnels du domaine immobilier : Mise en garde contre les « faux acheteurs » de biens immobiliers </font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs lance une alerte pour les agents immobiliers, les courtiers en hypothèques et autres professionnels du domaine de l’immobilier afin qu’ils se méfient des « faux acheteurs ». Plusieurs cas ont été signalés récemment où de faux acheteurs tentaient de soutirer de l’argent à leurs victimes par le truchement d’une transaction immobilière. Bien qu’on ne sache pas exactement comment se déroule l’arnaque, dans un des cas signalés, l’agent ciblé par le faux acheteur a seulement découvert l’arnaque à la date de clôture de la vente. Pour le propriétaire du bien immobilier, cela s’est traduit par la perte d’une vente légitime. </font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La Commission est également au courant d’un autre cas où un courtier en hypothèques de la région a été contacté par un agent immobilier d’une autre région au sujet d’un client potentiel qui désirait faire une demande de prêt pour l’acquisition d’une résidence à l’extérieur du Nouveau-Brunswick. Le client était en fait un escroc qui voulait faire une mise de fonds par transfert bancaire. Les deux cas ne sont pas identiques, mais ils présentent tout de même des signaux d’alarme courants :   </font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Les signaux d’alarme suivants devraient vous aider à cerner rapidement les faux acheteurs :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plainlarge">Le seul point de contact avec l’acheteur est par courriel ou par textos.</li><li class="plainlarge">L’acheteur est disposé à faire confiance à un agent dont il a trouvé les coordonnées en ligne, sans entretien téléphonique ou en personne.</li><li class="plainlarge">Le scénario est généralement similaire : l’acheteur est à l’étranger ou absent durant une période de temps. L’acheteur tisse une histoire aux multiples rebondissements : il est situé dans un fuseau horaire différent, il est en déplacement, ou il souffre de décalage horaire, ou bien il se produit d’autres complications qui l’empêchent d’avoir une conversation au téléphone. Dans certains cas, l’acheteur peut même vous demander de faire affaire avec son représentant. </li><li class="plainlarge">L’acheteur est prêt à acheter un bien immobilier sans l’avoir vu, parfois dans une ville dont il ignore tout. L’acheteur ne pose pas les questions qu’un acheteur poserait normalement. </li><li class="plainlarge">L’acheteur s’empresse de fournir de l’information sur ses arrangements financiers, sans que cela soit nécessaire, ou il fournit des documents d’apparence officielle, comme de fausses lettres de garantie de la banque.  </li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Dans tous les cas, il est important d’exercer une diligence raisonnable en vérifiant l’identité de tout client potentiel. Voici quelques pratiques exemplaires : </font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plainlarge">Confirmez la validité de tous les documents (permis de conduire, pièces d’identité délivrées par le gouvernement, etc.) pour s’assurer de l’identité du client potentiel, surtout si vous ne l’avez pas rencontré en personne et que votre unique mode de communication avec lui est par courriel ou textos.</li><li class="plainlarge">N’envoyez pas de renseignements confidentiels par courriel. </li><li class="plainlarge">Vérifiez auprès de la banque que les fonds ont bel et bien été libérés avant de conclure une transaction.</li><li class="plainlarge">Fiez-vous à votre instinct. Si une affaire vous semble douteuse, soyez encore plus attentif et vérifiez tout avant de faire quoi que ce soit. </li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">En février, le Barreau du Nouveau-Brunswick a aussi publié une <a rel="" link="" target="_blank" href="http://lawsociety-barreau.nb.ca/uploads/Alerte_a_la_fraude_fevrier_2019.pdf" class="plainlarge">alerte à la fraude</a> sur ce type d’escroqueries.   </font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Sachez que ces escroqueries peuvent être extrêmement convaincantes, et qu’elles sont plus fréquentes et évoluent constamment. Il est important de signaler ces activités frauduleuses à la Commission des services financiers et des services aux consommateurs et à la police. La vigilance, un œil critique et les pratiques exemplaires pour la connaissance du client sont les meilleurs moyens de défense contre la fraude. </font></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-03-21T09:30:05-07:00 Avis aux professionnels du domaine immobilier : Mise en garde contre les « faux acheteurs » de biens immobiliers Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Fraude liée aux services http://fr.fcnb.ca/pc_url_38869102 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><img width="250" align="left" src='//0104.nccdn.net/1_5/165/3e2/21c/CAFC-Service-Scams.jpg' style="margin: 15px 15px 15px 0px;float: left" height="288" size="250" border="0" daid="17954991"><font style="" class="heading1">Bulletin du CAFC : Fraude liée aux services</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Le présent bulletin porte sur les fraudes liées aux services et sur les moyens que les Canadiens peuvent prendre pour se protéger.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Toute promotion ou sollicitation fausse ou trompeuse de services payants. Ces sollicitations comportent des tiers qui souvent font des offres de services financiers, médicaux ou liés aux télécommunications, à Internet et à l’énergie. De plus, cette catégorie comprend notamment des offres de garanties prolongées, d’assurances et de services de vente.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Fraude liée à l’antivirus</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Vous recevez l’appel d’une personne vous informant que votre ordinateur est infecté par des logiciels malveillants et des virus, mais qu’elle peut vous aider à résoudre le problème par téléphone si vous lui donnez accès à votre ordinateur à distance. L’appelant prétend que votre ordinateur s’expose à un danger immédiat et fait de la pression sur vous pour que vous preniez une décision rapidement. Une fois que le fraudeur a accès à votre appareil, il vole des renseignements qui s’y trouvent. Ils peuvent même accéder à vos comptes bancaires et à d’autres renseignements personnels.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Offre de faible taux d’intérêt</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Des fraudeurs appellent des consommateurs pour leur offrir de réduire le taux d’intérêt de leur carte de crédit moyennant des frais. S’ils réussissent à convaincre leurs victimes, celles‐ci leur fournissent leurs renseignements bancaires et acceptent de leur verser des frais uniques. Ces fraudeurs ne sont pas des associés de votre institution bancaire et ne peuvent donc pas modifier le taux de votre carte de crédit. Seule la société émettrice de votre carte de crédit peut le faire.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Fraude liée à l’immigration</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Toute sollicitation fausse ou trompeuse où l’on prétend offrir de bonnes affaires en matière d’immigration ou des emplois à salaire élevé garanti. Il est facile pour des fraudeurs de créer de faux sites Web qui ont l’apparence de sites officiels du gouvernement ou de partenaires et par l’entremise desquels des possibilités d’immigration sont offertes.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Arnaque liée à l’économie d’énergie ou d’électricité</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Toute offre fausse ou trompeuse proposant de réduire votre facture d’énergie ou d’électricité.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Fraude liée au nettoyage de conduits ou aux réparations au domicile</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Le consommateur reçoit un appel d’un agent de télémarketing qui lui offre, à bas prix, des services de nettoyage de conduits, de réparation de fournaise ou de chauffe‐eau, ou encore d’évaluation, par exemple. Même si les travaux sont souvent effectués, ils sont de piètre qualité, sont accompagnés de garanties non valides et peuvent entraîner des risques.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Indices – Comment vous protéger</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plainlarge">Ne permettez jamais à quiconque d’accéder à distance à votre ordinateur. Si vous éprouvez des problèmes avec votre système d’exploitation, apportez‐le à un technicien de votre région.</li><li class="plainlarge">Méfiez‐vous des individus qui vous informent d’une transaction non autorisée dans votre compte de carte de crédit et qui vous demandent le numéro de votre carte.</li><li class="plainlarge">Vérifiez la légitimité des appels en appelant au numéro de téléphone qui figure au dos de votre carte de crédit.</li><li class="plainlarge">Ne donnez jamais de renseignements personnels ou bancaires au téléphone à moins d’être l’auteur de l’appel.</li><li class="plainlarge">Méfiez‐vous de la sollicitation visant à vendre des produits ou des services ayant pour but de réduire votre facture d’électricité.</li><li class="plainlarge">Faites des recherches avant de retenir les services d’une entreprise.</li><li class="plainlarge">N’ayez pas peur de poser des questions et, si on tente de faire pression sur vous, n’hésitez surtout pas à raccrocher.</li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Si vous croyez être victime de fraude ou si vous connaissez une personne qui a été victime de fraude, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1‐888‐495‐8501 ou en ligne au <a rel="" link="" target="_blank" href="http://www.centreantifraude.ca" class="plainlarge">http://www.centreantifraude.ca</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall">Ce document appartient au Centre antifraude du Canada (CAFC). Il est prêté à votre service ou organisme à titre confidentiel à condition qu’il ne soit pas reclassifié, copié, reproduit, utilisé ou autrement diffusé, en tout ou en partie, sans le consentement de l’expéditeur. Il ne doit pas être utilisé dans des affidavits, des procédures judiciaires ou des assignations à comparaître ou pour toute autre fin judiciaire ou juridique. La présente mise en garde fait partie intégrante du document et doit en accompagner tout extrait.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall"><br></font><font style="" class="plainsmall"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-03-19T05:00:06-07:00 Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Fraude liée aux services Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Arnaque de soutien technique http://fr.fcnb.ca/pc_url_38859540 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><img width="250" align="left" src='//0104.nccdn.net/1_5/2ba/2b8/0cf/CAFC-Tech-Support-Scam.jpg' style="margin: 15px 15px 15px 0px;float: left" height="288" size="250" border="0" daid="17950393"><font style="" class="heading1">Bulletin du CAFC : Arnaque de soutien technique</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Dans cette fraude, la victime reçoit d'abord un appel ou une fenêtre apparaît à l'écran de son appareil. Le fraudeur prétend souvent travailler pour Microsoft, Google ou Apple. Il affirme qu'il y a des problèmes de sécurité avec votre appareil. Par exemple, il dit qu’une menace ou un virus a été détecté dans votre appareil et que celui‐ci envoie des virus ou que vous pourriez pendre vos données personnelles. Il demande la permission d’accéder à l'appareil et fait semblant d'effectuer un test diagnostique. Il tente ensuite de vous vendre un service de réparation ou un logiciel antivirus. Vous finissez donc par payer pour un service inutile et dont vous n'aviez pas besoin, car votre appareil n'a jamais été infecté.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Indices – Comment vous protéger </b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plainlarge">Méfiez‐vous des appels non sollicités ou des fenêtres qui s'affichent à l'écran de votre ordinateur/appareil pour vous informer que celui‐ci est infecté ou qu'une menace a été détectée.</li><li class="plainlarge">Ne cliquez jamais sur un lien, car cela pourrait entraîner l'installation d'un logiciel malveillant.</li><li class="plainlarge">Adressez‐vous toujours à une entreprise locale de bonne réputation pour faire réparer votre ordinateur/appareil.</li><li class="plainlarge">Ne donnez jamais accès à votre ordinateur/appareil à une personne que vous ne connaissez pas.</li><li class="plainlarge">Ne payez jamais au moyen de cartes‐cadeaux et n'envoyez pas d'argent.</li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Si vous croyez avoir été victime de fraude ou si vous connaissez une personne qui a été victime de fraude, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1‐888‐495‐8501 ou signalez‐la en ligne à l’adresse suivante : <a rel="" link="" target="_blank" href="http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/index-fra.htm" class="plainlarge">www.centreantifraude.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall">Ce document appartient au Centre antifraude du Canada (CAFC). Il est prêté à votre service ou organisme à titre confidentiel à condition qu’il ne soit pas reclassifié, copié, reproduit, utilisé ou autrement diffusé, en tout ou en partie, sans le consentement de l’expéditeur. Il ne doit pas être utilisé dans des affidavits, des procédures judiciaires ou des assignations à comparaître ou pour toute autre fin judiciaire ou juridique. La présente mise en garde fait partie intégrante du document et doit en accompagner tout extrait. </font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-03-11T10:36:37-07:00 Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Arnaque de soutien technique Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Prêts frauduleux http://fr.fcnb.ca/pc_url_38854518 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1"><img width="250" align="left" src='//0104.nccdn.net/1_5/110/215/15f/CAFC-Loan-Scams.jpg' style="margin: 15px 15px 15px 0px;float: left" height="288" size="250" border="0" daid="17948013">Bulletin du CAFC : Prêts frauduleux</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les offres de prêt frauduleuses se trouvent souvent dans des publicités en ligne ou des sites Web trompeurs conçus pour ressembler à celui d’institutions financières légitimes. La victime répond à l'annonce et on lui demande de fournir des données personnelles comme une copie de son passeport, NAS, permis de conduire ou informations de comptes bancaires qui peuvent entraîner un vol d’identité. Le fraudeur exige que la victime paie des frais initiaux pour sécuriser le prêt mais celle‐ci ne reçoit jamais l’argent du prêt. Méfiez‐vous d’une personne qui vous offre de l’argent facile. Les fraudeurs ont la capacité de vous faire croire qu’il s’agit d’une offre de prêt réelle.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Fraude du client mystère</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Les consommateurs reçoivent un message texte leur annonçant qu’ils ont été choisis pour être clients mystères. Pharmaprix (Shoppers Drug Mart), Shoppers Canada et Mystery Shopper font partie des entreprises faussement représentées.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Indices – Comment vous protéger</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plainlarge">Dans la plupart des provinces, il est illégal pour une entreprise de demander des frais initiaux avant l'obtention de votre prêt.</li><li class="plainlarge">Attention aux compagnies qui offrent une garantie sur votre prêt même si vous avez un mauvais crédit ou aucun crédit.</li><li class="plainlarge">Si on vous demande de faire des paiements au moyen d’un virement bancaire par courriel, par l’intermédiaire </li><li class="plainlarge">d’une entreprise de transferts de fonds ou au moyen d’une carte de crédit prépayée, cessez de communiquer avec le prêteur immédiatement.</li><li class="plainlarge">Communiquez avec des organisations de protection des consommateurs et des organismes de réglementation pour confirmer qu’il s’agit bien d’un prêteur légitime.</li><li class="plainlarge">Ce n'est pas parce qu'une annonce est publiée dans un journal ou dans un autre média reconnu qu'elle est assurément légitime.</li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Si vous croyez être victime de fraude ou si vous connaissez une personne qui a été victime de fraude, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1‐888‐495‐8501 ou signalez une fraude en utilisant le Système de signalement des fraudes (SSF) en ligne au <a rel="" link="" target="_blank" href="http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/index-fra.htm" class="plainlarge">http://www.centreantifraude.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall">Le présent document appartient au Centre antifraude du Canada. Il est prêté à votre service ou organisme à titre confidentiel et ne doit pas être reclassifié, copié, reproduit, utilisé ou diffusé, en tout ou en partie, sans le consentement de l’expéditeur. Il ne doit pas être utilisé dans des affidavits, des procédures judiciaires ou des assignations à comparaître ou pour toute autre fin judiciaire ou juridique. La présente mise en garde fait partie intégrante du document et doit en accompagner tout extrait.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></font></div><div class="plain"><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-03-05T07:45:27-08:00 Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Prêts frauduleux Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Que faire si vous êtes victime d'une fraude http://fr.fcnb.ca/pc_url_38850024 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="heading1"><br></font><font style="" class="heading1"><img width="250" align="left" src='//0104.nccdn.net/1_5/32b/14d/051/CAFC-What-to-do.jpg' style="margin: 15px 15px 15px 0px;float: left" height="288" size="250" border="0" daid="17945467">Bulletin du CAFC : Que faire si vous êtes victime d'une fraude </font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Le Centre antifraude du Canada estime que moins de 5 % des fraudes par marketing de masse sont signalées. Le présent bulletin décrit les mesures (en six étapes) que doivent prendre les victimes d'une fraude.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Étape 1 :</b> Rassemblez toute l'information sur la fraude, ce qui comprend les documents, les reçus et les copies de courriels ou de messages textes.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Étape 2 </b>: Signalez l'incident au service de police compétent de votre région. Il sera ainsi au courant des fraudes ciblant les citoyens et les entreprises de son territoire. Tenez un registre de tous vos appels et consignez tous les numéros de dossier ou d'incident.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Étape 3 :</b> Communiquez avec le Centre antifraude du Canada en composant le 1‐888‐495‐8501 (numéro sans frais) ou au moyen du <a rel="" link="" target="_blank" href="https://www.services.rcmp-grc.gc.ca/?ipeReferer=CAFCFRS" class="plainlarge">Système de signalement des fraudes</a> (SSF).</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Étape 4 :</b> Signalez l'incident à l'institution financière où l'argent a été transféré (p. ex. une entreprise de transfert de fonds comme Western Union ou MoneyGram, une banque ou caisse populaire, une société émettrice de carte de crédit ou un fournisseur de service de paiement par Internet).</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Étape 5 : </b>Si la fraude a été commise en ligne au moyen de Facebook, d'eBay, d'un site de petites annonces comme Kijiji ou d'un site de rencontres, assurez‐vous de signaler l'incident directement au site Web. Vous trouverez des renseignements à ce sujet sous les rubriques « Signaler un abus » ou « Signaler une annonce » du site.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Étape 6 :</b> Les victimes de fraude d'identité devraient faire inscrire une note d’avertissement à tous leurs comptes et signaler la fraude aux deux agences d'évaluation du crédit, <a rel="" link="" target="_blank" href="https://www.consumer.equifax.ca/personnel/" class="plainlarge">Equifax</a> et <a rel="" link="" target="_blank" href="https://www.transunion.ca/" class="plainlarge">TransUnion</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Comment vous protéger et protéger les autres :</b></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plainlarge">Méfiez‐vous des stratagèmes de récupération d'argent. Les victimes de fraude sont souvent ciblées une deuxième ou troisième fois et on leur promet de récupérer l'argent perdu. Faites toujours des vérifications et n'envoyez jamais de fonds pour récupérer votre argent.</li><li class="plainlarge">Tenez‐vous au courant. Informez le CAFC, les institutions financières et le service de police de toute mise à jour.</li><li class="plainlarge">Soyez proactif. Renseignez vos proches, vos amis, vos voisins et vos collègues sur les fraudes par marketingde masse. Vous pourriez empêcher quelqu'un d'autre d'être victime.</li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Si vous croyez être victime de fraude ou si vous connaissez une personne qui a été victime de fraude, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1‐888‐495‐8501 ou rendez‐vous au <a rel="" link="" target="_blank" href="http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/index-fra.htm" class="plainlarge">http://www.antifraudcentre.ca</a></font></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Ce document appartient au Centre antifraude du Canada (CAFC). Il est prêté à votre service ou organisme à titre confidentiel à condition qu’il ne soit pas reclassifié, copié, reproduit, utilisé ou autrement diffusé, en tout ou en partie, sans le consentement de l’expéditeur. Il ne doit pas être utilisé dans des affidavits, des procédures judiciaires ou des assignations à comparaître ou pour toute autre fin judiciaire ou juridique. La présente mise en garde fait partie intégrante du document et doit en accompagner tout extrait.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-03-01T08:45:13-08:00 Bulletin sur les tendances de la criminalité financière : Que faire si vous êtes victime d'une fraude