Actualités http://fr.fcnb.ca/nouvelles.html hourly 1 1970-01-01T00:00+00:00 Principaux conseils pour les consommateurs du Nouveau-Brunswick http://fr.fcnb.ca/pc_url_38818899 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17929970" src='//0104.nccdn.net/1_5/2c4/398/2d2/2019-02-04_News-Release-FR.jpg' size="400" border="0"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">Principaux conseils pour les consommateurs du Nouveau-Brunswick</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les enjeux liés aux garanties figuraient en tête de liste des plaintes les plus fréquentes soumises par les consommateurs à la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) en 2018.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Les plaintes et les questions que nous recevons démontrent qu’il faut davantage de renseignements et de ressources en matière de consommation », a déclaré la directrice de la Division des services à la consommation de la FCNB, Alaina Nicholson. « Les consommateurs du Nouveau-Brunswick peuvent éviter les pièges courants en prenant le temps de comprendre les meilleurs pratiques relatives aux achats ainsi que leurs droits et leurs responsabilités. »</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Voici des pratiques exemplaires courantes que les Néo-Brunswickois peuvent adopter :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Lire soigneusement les contrats et les devis</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Il est essentiel d’avoir un contrat, même pour les petits projets et services comme les rénovations domiciliaires, les services saisonniers comme le déneigement, de même que pour les demandes de crédit ou les achats effectués à crédit.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Assurez-vous de comprendre pleinement les modalités d’un contrat avant de vous engager à effectuer un achat ou d’accepter de payer pour un service. Assurez-vous de comprendre vos droits en matière de résiliation, et demandez si vous aurez à payer pour l’installation ou la désinstallation du produit. Magazinez et comparez les prix et les offres de service afin de choisir ce qui vous convient le mieux.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Renseignez-vous sur le prix comptant, le prix de l’achat à crédit et les garanties.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">N’acceptez que des paiements que vous avez les moyens d’effectuer, et assurez-vous de comprendre l’ensemble des coûts, y compris tous les intérêts et frais.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Demandez au vendeur de signer le contrat avant vous. En étant la dernière personne à signer, vous vous assurez que vous acceptez toutes les modalités après avoir complètement révisé tous les détails. Vous pourrez ainsi vérifier l’exactitude des détails du contrat (par exemple la date et le prix).</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Demander des références</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les bons entrepreneurs en rénovation domiciliaire ainsi que les bons mécaniciens et autres fournisseurs de services ont des clients satisfaits. Si le fournisseur de services n’est pas prêt à fournir des références, ne l’embauchez pas.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Demander à voir les permis ou les preuves d’inscription</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les vendeurs à domicile, les prêteurs sur salaire, les courtiers en hypothèques et les conseillers en placement doivent détenir un permis ou être inscrits pour travailler au Nouveau-Brunswick.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Si vous faites affaire avec l’un ou l’autre de ces professionnels, assurez-vous de demander à voir son permis ou sa preuve d’inscription. Il s’agit d’une excellente façon de vous protéger contre la fraude.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les inscriptions peuvent être vérifiées sur le site Web de la commission.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Obtenir plusieurs soumissions</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Obtenir plusieurs soumissions pour le même service peut vous ouvrir les yeux, puisque cela vous aidera à déterminer où vous en aurez le plus pour votre argent.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Ne tenez pas toujours pour acquis que la soumission la moins élevée vous fera économiser de l’argent à long terme.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Se renseigner sur les politiques de retour</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Il existe un mythe courant voulant que l’on dispose de 30 jours pour retourner un produit et obtenir un remboursement complet après en avoir fait l’achat. En fait, les détaillants ont la liberté d’établir leurs propres politiques de retour. Les consommateurs ont la responsabilité de se renseigner auprès de chaque détaillant sur sa politique de retour avant de faire un achat.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Connaître les garanties</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ol><li class="plainlarge">Vous avez des droits en vertu de la <a rel="" link="" target="_blank" href="http://laws.gnb.ca/fr/ShowPdf/cs/C-18.1.pdf" class="plainlarge"><i>Loi sur la responsabilité et les garanties relatives aux produits de consommation</i></a> si un produit que vous avez acheté ne fonctionne pas, s’il est défectueux ou s’il n’est pas conforme à vos attentes ou aux promesses que vous a faites le vendeur. Cette loi s’applique aux biens neufs et d’occasion vendus par un détaillant à des fins personnelles, familiales ou domestiques, mais ne s’applique pas aux ventes privées entre les personnes.</li><li class="plainlarge">Renseignez-vous davantage sur les <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/garanties.html" class="plainlarge">garanties</a> et vos droits, ainsi que sur les <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/alertes-fraude.html" class="plainlarge">clauses contractuelles</a> se rapportant à l’achat d’appareils.</li></ol><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Les échantillons gratuits ne sont pas toujours gratuits</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Soyez prudents lorsque vous vous abonnez à une offre d’échantillons gratuits, à un bulletin d’information gratuit ou à des produits actualisés auprès d’une entreprise en ligne. Des consommateurs du Nouveau-Brunswick ont déclaré avoir reçu une facture ou avoir été directement facturés à la suite de la réception d’échantillons gratuits après s’être abonnés sans le savoir à un service d’abonnement. Si vous avez fourni vos renseignements de carte de crédit, vous devriez communiquer avec l’entreprise soupçonnée et demander un arrêt de paiement. Apprenez-en davantage sur les <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/alertes-fraude.html" class="plainlarge">fraudes liées aux offres d’échantillons gratuits</a>.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission enquête sur les plaintes relatives à de nombreuses dispositions législatives régissant la protection financière et la protection des consommateurs dans la province. Elle offre des conseils et oriente la population en matière de résolution des plaintes et renseigne les consommateurs et les entreprises sur leurs droits et leurs responsabilités. Les demandes reçues par la commission ne concernent pas toutes des lois régies par cette dernière. Lorsque la commission reçoit une question qui dépasse la portée de son mandat, les employés transfèrent la question ou la plainte à l’agence appropriée.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Les pratiques exemplaires de consommation sont habituellement communes à toutes les activités des consommateurs, a affirmé Mme Nicholson. Avant de s’engager à investir une somme importante dans un bien ou un service, il faut lire rigoureusement les contrats qui s’y rattachent, demander les références et les preuves de permis nécessaires et se renseigner sur les politiques de retour. Les consommateurs sont priés de poser des questions; de prendre le temps de faire des choix éclairés et d’éviter de prendre des décisions sous pression; de faire leurs recherches; et de lire attentivement tous les contrats au moment de faire un achat. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">04-02-2019</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font><font style="" class="plainlarge">Sara Wilson, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca" class="plainlarge">sara.wilson@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><font style="" class="plainsmall">La FCNB a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les courtiers en hypothèques, les sociétés de prêt sur salaire, l’immobilier, les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">disponibles en ligne</a></font>.</font><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-02-04T07:06:03-08:00 Principaux conseils pour les consommateurs du Nouveau-Brunswick Les Néo-Brunswickois ont perdu 1,1 million de dollars en raison de fraudes et d’escroqueries en 2018 http://fr.fcnb.ca/pc_url_38809070 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17924611" src='//0104.nccdn.net/1_5/39c/1c0/0c3/2019-01-24_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">Les Néo-Brunswickois ont perdu 1,1 million de dollars en raison de fraudes et d’escroqueries en 2018</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Les gens du Nouveau-Brunswick ont déclaré avoir perdu 1,1 million de dollars en raison de fraudes et d’escroqueries en 2018, et les fraudes d’identité, les escroqueries romantiques et les fausses offres d’emploi ont eu les conséquences financières les plus importantes. C’est ce que révèlent les pertes signalées au Centre antifraude du Canada, bien que le nombre de signalements effectués ait diminué comparativement à l’année précédente.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« En 2017, les gens du Nouveau-Brunswick ont déclaré avoir perdu 1,4 million de dollars en raison de fraudes et d’escroqueries », a déclaré le chef de la direction de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs, Rick Hancox. « Bien que le rapport de cette année semble dénoter une diminution encourageante de l’argent perdu en raison des fraudes, nous savons que de nombreuses personnes ne dénoncent pas les fraudes dont elles sont victimes. Cette somme est donc probablement plus élevée en réalité. Chaque dollar perdu en raison d’une fraude ou d’une escroquerie est un dollar de trop. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Selon l’Indice des investisseurs 2017 des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, sept Néo-Brunswickois sur 10 ayant fait l’objet d’une tentative de fraude en matière d’investissement ne l’ont pas signalée. Une raison pour laquelle les gens ne signalent pas ce type de fraude est qu’ils étaient trop gênés de signaler le crime au moment où ils ont été victimes. Cependant, signaler une fraude aux autorités appropriées peut aider à sensibiliser davantage les autres personnes de sa communauté et les empêcher de devenir des victimes à leur tour.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Les signaux d’alarme sont communs à tous les types d’escroqueries, a dit M. Hancox. Plus les gens sont en mesure de les reconnaître, de penser de façon critique et d’être vigilants, moins il y aura de victimes subissant les conséquences dévastatrices d’une fraude. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Voici les fraudes les plus souvent commises en 2018 selon les données du Centre antifraude du Canada :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Fraudes d’identité</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 102</font><font style="" class="plainlarge">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 100</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Pertes signalées : 203 946 dollars</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><u>Méthode utilisée par les fraudeurs </u>: Le fraudeur utilise vos renseignements personnels pour obtenir du crédit en votre nom. Vous pourriez être victime de fraude si un créancier vous indique qu’il a reçu votre demande de crédit, mais que vous n’avez pas déposé de demande. Si une agence de recouvrement vous informe qu’elle souhaite recouvrir des fonds pour un compte en souffrance ouvert en votre nom, mais que vous n’avez jamais ouvert vous-même, il se pourrait aussi que vous ayez été victime de fraude.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Signal d’alarme :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Activité inhabituelle sur votre rapport de solvabilité : Le fraudeur peut se servir de votre identité pour obtenir un prêt auprès d’une institution financière, ce qui apparaîtrait dans votre rapport de solvabilité.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Escroqueries romantiques</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 20</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 18</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Pertes signalées : 353 361 dollars</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><u>Méthode utilisée par les fraudeurs :</u> Les fraudeurs créent de faux profils sur les médias sociaux et sur les sites de rencontre afin d’établir des relations en ligne avec des victimes potentielles. Une fois qu’ils ont gagné la confiance des victimes, les fraudeurs commencent à leur faire des demandes financières.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Signal d’alarme </b>:</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Aucun contact en personne : Les auteurs d’escroqueries romantiques demandent souvent de l’argent à leurs victimes afin de prendre les arrangements de voyage nécessaires pour les rencontrer en personne, mais ils inventent des excuses pour ne pas venir. Dès qu’ils obtiennent l’argent de leurs victimes, ils disparaissent.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="customtext2"><b>Fausses offres d’emploi</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 17</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 5</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Pertes signalées : 208 643 dollars</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><u>Méthode utilisée par les fraudeurs </u>: Habituellement, l’offre d’emploi frauduleuse est affichée en ligne afin que les personnes intéressées puissent y répondre. Dans certains cas, une entrevue a lieu et on demande à la « personne retenue » d’envoyer un chèque d’entreprise par l’intermédiaire de son compte bancaire personnel dans le cadre des fonctions initiales du poste. Le chèque peut sembler réel, mais il s’agit d’un faux chèque. Puisque la banque peut prendre jusqu’à une semaine avant de déterminer qu’un chèque est contrefait, la personne fraudée peut perdre des centaines, voire des milliers de dollars.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Signaux d’alarme :</b></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Une offre trop bonne pour être vraie : L’offre d’emploi est présentée comme un moyen de devenir riche rapidement, peu importe les qualifications ou l’expérience du candidat.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Payer pour travailler : L’emploi requiert que vous dépensiez votre propre argent pour couvrir des coûts de démarrage.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Accès à vos comptes bancaires : L’emploi requiert que l’employé envoie ou reçoive une somme d’argent de l’entreprise en utilisant son compte bancaire personnel.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Signaler les fraudes aux autorités appropriées peut aider les membres de votre famille et de votre communauté en sensibilisant les gens aux escroqueries qui les guettent et aux signaux d’alarme qui y sont associés, a affirmé M. Hancox. Nous pouvons aider les gens du Nouveau-Brunswick à repérer les signaux d’alarme et à se protéger eux-mêmes contre la fraude. Les signaux d’alarme sont communs à tous les types de fraudes, peu importe la façon dont les escrocs vous abordent. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">24-01-2019</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font><font style="" class="plainlarge">Sara Wilson, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca" class="plainlarge">sara.wilson@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall">La FCNB a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les courtiers en hypothèques, les sociétés de prêt sur salaire, l’immobilier, les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">disponibles en ligne</a>.</font><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-01-24T07:00:09-08:00 Les Néo-Brunswickois ont perdu 1,1 million de dollars en raison de fraudes et d’escroqueries en 2018 Vendeurs à domicile : la commission avertit les consommateurs de faire preuve de diligence http://fr.fcnb.ca/pc_url_38800493 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1"><img width="400" daid="17919269" src='//0104.nccdn.net/1_5/0e7/060/1a9/2019-01-17_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><br></font><font style="" class="heading1"><br></font><font style="" class="heading1">Vendeurs à domicile : la commission avertit les consommateurs de faire preuve de diligence</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs met en garde la population du Nouveau-Brunswick au sujet des tactiques de vente sous pression utilisées par certains vendeurs à domicile qui proposent l’installation de systèmes de chauffage et de climatisation.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Des consommateurs ont déclaré que ces vendeurs offrent l’installation gratuite de ces systèmes dans un court délai, et qu’ils :</font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">ont demandé aux gens de signer des documents de manière électronique sans leur fournir le temps de lire les détails;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">n’ont pas fourni de copies des contrats;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">n’ont pas discuté adéquatement des modalités de paiement et ont laissé croire aux consommateurs qu’il s’agit d’un contrat de location d’équipement plutôt qu’une demande de financement; et</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">ont distrait les consommateurs ou exercé de la pression afin de les empêcher de prendre une décision éclairée.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Par conséquent, certains consommateurs n’avaient pas bien réalisé toutes les implications de cette transaction avant que l’installation ait déjà été complétée.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission tient à informer les gens des points à considérer lorsqu’ils font affaire avec un vendeur à domicile. Elle exhorte les consommateurs à poser des questions; à ne pas se sentir obligés de prendre une décision; à se renseigner; et à lire tous les contrats lorsqu’un vendeur à domicile les approche afin de leur vendre un produit ou un service. Si l’affaire semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Il semble que dans certains cas, les vendeurs ne détenaient pas le permis requis pour effectuer de la vente à domicile dans la province. La commission se penche actuellement sur ce dossier. Les vendeurs à domicile doivent être titulaires d’un permis délivré par la commission et l’avoir en leur possession. Les gens devraient toujours demander à voir le permis d’un vendeur qui se présente à leur porte. Les vendeurs ont l’obligation de fournir des copies du contrat. La loi prévoit également une période de résiliation de 10 jours pour tout bien vendu ou service acquis par l’entremise d’une vente directe.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Le site Web de la commission propose d’autres <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/avis-aux-consommateurs.html?fb_35338193_anch=38799358" class="plainlarge">pratiques exemplaires</a> relatives aux interactions avec des vendeurs à domicile. Toute personne ayant des préoccupations au sujet d’un vendeur à domicile devrait communiquer avec la commission au 1-866-933-2222 ou à l’adresse <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:info@fcnb.ca" class="plainlarge">info@fcnb.ca</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font>17-01-2019</div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font><font style="" class="plainlarge">Sara Wilson, communications, Commission des services financiers et des services aux consommateurs, 506-643-7045 ou 1-866-933-2222, <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca" class="plainlarge">sara.wilson@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">La FCNB a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les courtiers en hypothèques, les sociétés de prêt sur salaire, l’immobilier, les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a link="" rel="" target="_blank" href="http://www.fcnb.ca/FinancialConsumer.html" class="plainsmall">disponibles en ligne.</a></font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2019-01-17T10:15:09-08:00 Vendeurs à domicile : la commission avertit les consommateurs de faire preuve de diligence La FCNB crée une fausse offre d’investissement dans les cryptomonnaies pour sensibiliser les gens du Nouveau-Brunswick http://fr.fcnb.ca/pc_url_38755361 <p align="left" class="plain"><font style="" class="heading1"><font style="" class="plain"> </font><br></font></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="heading1"><img width="400" daid="17902909" src='//0104.nccdn.net/1_5/055/37e/0fd/2018-12-03_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><font style="" class="plain"> </font></font></p><p align="left" class="plain"><br></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="heading1">La FCNB crée une fausse offre d’investissement dans les cryptomonnaies pour sensibiliser les gens du Nouveau-Brunswick</font></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="heading1"><br></font></p> <p class="plain">Des personnes qui souhaitaient investir dans le littoral du Nouveau-Brunswick ont reçu plus de renseignements qu’elles ne le croyaient quand elles ont cliqué sur un lien vers une fausse offre d’investissement conçue pour sensibiliser la population aux risques associés aux cryptomonnaies et à la fraude.</p><p class="plain"><br></p> <p class="plain">Les cryptomonnaies se sont multipliées récemment, ce qui a mené à une nouvelle forme de collectes de fonds en cryptomonnaie, qui s’apparente au financement participatif. Les collectes de fonds en cryptomonnaie sont de plus en plus employées par les entreprises en démarrage pour inciter les investisseurs à s’associer à une idée en échange de jetons ou d’une monnaie numériques.</p><p class="plain"><br></p> <p class="plain">Dans le cadre du Mois de l’éducation des investisseurs, la FCNB avait mis sur pied TydeCoyn.ca, un faux site Web faisant la promotion d’une possibilité d’investissement trop belle pour être vraie. Toutes les personnes qui cliquaient sur le lien permettant d’investir maintenant ou d’obtenir de plus amples renseignements étaient dirigées vers les ressources de sensibilisation à la fraude de la FCNB.</p><p class="plain"><br></p> <p class="plain"> « Ce site Web a été mis sur pied afin de renseigner les consommateurs néo-brunswickois au sujet des risques très réels de la participation aux collectes de fonds en cryptomonnaie », a déclaré l’agente principale de l’éducation et du site Web de la FCNB, Erin King. « Il se peut que l’on fasse miroiter de possibles rendements élevés aux investisseurs, mais en réalité, il est très risqué de participer à une collecte de fonds en cryptomonnaie. Nous voulons que les investisseurs évaluent les risques et les possibilités quand ils envisagent de se procurer des actifs numériques. »</p><p class="plain"><br></p> <p class="plain">Les collectes de fonds en cryptomonnaie sont devenues un terrain fertile pour les fraudeurs, qui prétendent participer à la technologie de la chaîne de blocs, aux collectes de fonds en cryptomonnaie et aux cryptomonnaies afin d’arnaquer les investisseurs. Il est facile pour les fraudeurs de mettre sur pied un site Web attrayant et de créer du contenu visant à convaincre les investisseurs de conclure une entente frauduleuse. Le site Web TydeCoyn a été construit de manière à inclure de nombreux signes avertisseurs de fraude, notamment des témoignages vagues, des promesses de rendement garanti et une horloge ayant un compte à rebours pour mettre en évidence l’idée que le temps presse.</p><p class="plain"><br></p> <p class="plain">Les investisseurs doivent savoir que les collectes de fonds en cryptomonnaie présentent un risque très élevé d’échec. Si l’entreprise ne concrétise pas le projet avec succès, la cryptomonnaie et les jetons émis pourraient n’avoir aucune utilité et aucune valeur. Les investisseurs doivent poser des questions critiques afin de s’assurer que la possibilité d’investissement est légitime et qu’il s’agit du bon investissement pour eux.</p><p class="plain"><br></p> <p class="plain">« À la différence d’un premier appel public à l’épargne, la plupart des collectes de fonds en cryptomonnaie sont lancées sans avoir à respecter d’obligation d’information officielle, a dit M<sup>me</sup> King. Par conséquent, il est souvent difficile de trouver qui se trouve derrière la collecte de fonds en cryptomonnaie et comment l’argent récolté sera dépensé. Les investisseurs intéressés ne devraient pas participer à de tels investissements à moins d’être en mesure d’assumer, sur le plan émotif et financier, le risque de perdre la totalité de leur investissement. »</p><p class="plain"><br></p> <p class="plain">Le Mois de l’éducation des investisseurs est une initiative nationale qui a lieu en octobre et qui vise à souligner l’importance pour les investisseurs canadiens d’être informés, en plus de leur fournir des renseignements utiles relatifs aux investissements. Le site Web de la FCNB des services financiers et des services aux consommateurs propose de nombreux articles et autres outils en matière d’actifs numériques à l’intention des investisseurs.</p><p class="plain"><br></p><p class="plain">03-12-2018</p> <p class="plain"> </p> <p align="left" class="plain"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></p> <p align="left" class="plain"> </p> <p align="left" class="plain">Sara Wilson, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643‑7045 ou 1 866 933-2222. <a link="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca%0d" class="plain">sara.wilson@fcnb.ca</a></p> <span style="" class="plain"><br> </span><font style="" class="plainsmall">La FCNB a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les courtiers en hypothèques, les sociétés de prêt sur salaire, l’immobilier, les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs <a link="" target="_blank" href="http://www.fcnb.ca/" class="plainsmall">sont disponibles en ligne</a>.</font><div class="plain"><font style="" class="plainsmall"><br></font></div> FCNB-Fr 2018-12-03T06:30:05-08:00 La FCNB crée une fausse offre d’investissement dans les cryptomonnaies pour sensibiliser les gens du Nouveau-Brunswick Des prêteurs sur salaire en ligne non titulaires d’un permis exercent au Nouveau-Brunswick http://fr.fcnb.ca/pc_url_38748565 <div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><p class="plain"></p><p align="center" class="plain"></p><div align="left"><font style="" class="heading1"><b><img width="400" daid="17900033" src='//0104.nccdn.net/1_5/1be/1d0/0ac/2018-11-26_News-Release-FR.jpg' height="226" border="0"></b></font></div><div align="left"><font style="" class="heading1"><b><br></b></font></div><div align="left"><font style="" class="heading1"><b>Des prêteurs sur salaire en ligne non titulaires d’un permis exercent </b><b>au Nouveau-Brunswick</b></font></div><p class="plain"></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge">Des prêteurs sur salaire en ligne non titulaires d’un permis prennent pour cible les Néo-Brunswickois, avertit la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB).</font></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></p> <p class="plain"><font style="" class="plainlarge">La FCNB a reçu des plaintes de la part de consommateurs concernant des pratiques inappropriées auxquelles se livrent des entreprises de prêt sur salaire non titulaires d’un permis leur permettant d’exercer dans la province.</font></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></p> <p class="plain"><font style="" class="plainlarge">« Nous avons appris que ces entreprises communiquent avec des clients dont les paiements sont en retard à leur lieu de travail et que dans certains cas, elles les menacent de s’adresser à leur employeur pour se faire rembourser. Elles prennent parfois contact avec eux jusqu’à 50 fois par jour », a déclaré la directrice des services à la consommation à la FCNB, Alaina Nicholson. « Il est illégal pour un prêteur sur salaire dans la province de communiquer avec vous sur votre lieu de travail ou de prendre contact avec votre employeur ou vos collègues pour recouvrer un paiement en retard. »</font></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></p> <p class="plain"><font style="" class="plainlarge">Depuis l’entrée en vigueur de la <i>Loi sur la communication du coût du crédit et sur les prêts sur salaire</i> le 1<sup>er</sup> janvier, les prêteurs sur salaire au Nouveau-Brunswick doivent être titulaires d’un permis délivré par la commission.</font></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></p> <p class="plain">Le recours à des prêteurs titulaires d’un permis contribue à protéger les consommateurs contre les pratiques de prêts à conditions abusives. Ces protections comprennent notamment le plafonnement des taux d’intérêt, les obligations de communication et les modalités de résiliation.</p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><a link="_EXT_" target="_blank" name="_Hlk530748783" class="plainlarge"><br></a></font></p> <font style="" class="plainlarge"> </font><p class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les prêts sur salaire sont des prêts à coût élevé. La loi au Nouveau-Brunswick plafonne le coût d’un prêt sur salaire à 15 dollars par tranche de 100 dollars empruntés, ce qui revient à 392 pour cent d’intérêt. Les consommateurs doivent comprendre le coût de l’emprunt avant de contracter un prêt sur salaire. Il est également important pour eux d’envisager toutes les possibilités afin de trouver la bonne solution pour leur situation d’emprunt à court terme.</font></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></p> <p class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les consommateurs sont priés de prendre garde au fait que certaines entreprises proposant des services de prêt sur salaire en ligne ne possèdent pas de permis leur permettant d’exercer au Nouveau-Brunswick (et certaines d’entre elles ne sont titulaires d’aucun permis délivré par une province canadienne). Ces entreprises comprennent :</font></p><p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></p> <ul> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">truepaydayloan.ca</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">cash2gonow.com</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">cashbuddy500.com</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">cashflow500.ca</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">cashflow500payday.com</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">creditmontreal500.com</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">fastmoneyloans.ca</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">nationalpaydayloan.ca</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">paydayking500.com</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">pretsohben.com</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">rapidpaydayloans.net</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">royalfinances.ca</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">solutions500.com</font></li> <li class="plain"><font style="" class="plainlarge">speedypayloans.ca</font></li> </ul> <p class="plain"><span style="" class="plainlarge"><br></span></p><p class="plain"><span style="" class="plainlarge">Les consommateurs peuvent vérifier si une société de prêt sur salaire est titulaire d’un permis en communiquant avec la </span><span style="" class="plainlarge"><a link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/NousJoindre.html" class="plainlarge">Commission des services financiers et des services aux consommateurs</a></span><u><span style="" class="plainlarge">.</span></u><span style="" class="plainlarge"> La commission offre aussi des ressources sur son site Web afin de sensibiliser les consommateurs à l’importance d’avoir recours à des </span><span style="" class="plainlarge"><a link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/quest-ce-quun-pret-sur-salaire.html" class="plainlarge">prêteurs sur salaire</a></span><span style="" class="plainlarge"> titulaires d’un permis, ainsi que pour les aider à comprendre leurs droits et responsabilités lorsqu’ils font appel aux services d’un prêteur sur salaire.</span></p><p class="plain"><span style="" class="plainlarge"><br></span></p> <p class="plain"><font style="" class="plainlarge">26-11-2018</font></p> <p class="plain"><font style="" class="plainlarge"> </font></p> <p align="justify" class="plain"><b><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></b></p> <p align="justify" class="plain"><font style="" class="plainlarge"> </font></p> <p align="justify" class="plain"><font style="" class="plainlarge">Sara Wilson, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643‑7045 ou 1 866 933-2222. <a link="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca%0d" class="plainlarge">sara.wilson@fcnb.ca</a></font></p> <p class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br> <font style="" class="plainsmall">La FCNB a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les courtiers en hypothèques, les sociétés de prêt sur salaire, l’immobilier, les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs <a link="" target="_blank" href="http://www.fcnb.ca/" class="plainsmall">sont disponibles en ligne</a>.</font></font></p><br></div><div class="plain"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></div> FCNB-Fr 2018-11-26T06:30:07-08:00 Des prêteurs sur salaire en ligne non titulaires d’un permis exercent au Nouveau-Brunswick La FCNB lance un défi sur le bien-être financier http://fr.fcnb.ca/pc_url_38723981 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17890229" src='//0104.nccdn.net/1_5/292/158/2b0/2018-11-01_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">La FCNB lance un défi sur le bien-être financier</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Améliorer sa santé financière tout en s’amusant, c’est possible grâce au défi « 30 jours pour assainir ses finances » de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB). Le programme Finances en forme! coïncide avec le mois de la littératie financière, qui se déroule chaque année en novembre. </font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Afin d’encourager la participation, la FCNB diffuse une vidéo promotionnelle qui parodie les vidéos d’exercice Sweatin’ to the Oldies. La vidéo présente quatre défis hebdomadaires : donner un répit à son budget, se débarrasser de ses dettes, revoir ses dépenses et commencer à épargner. Les participants peuvent s’inscrire aux défis sur le site Web de la commission.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><iframe allowfullscreen width="560" frameborder="0" src="https://www.youtube.com/embed/zCv79t78htU?wmode=transparent" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" height="315"></iframe> <br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Parler d’argent peut être intimidant, mais il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi », a déclaré l’agente principale de l’éducation et du site Web de la FCNB, Erin King. « Notre vidéo promotionnelle se veut légère et divertissante, et nous espérons qu’elle incitera les gens à aborder le sujet et à changer leurs habitudes. En participant à notre défi, les Néo-Brunswickois pourront prendre connaissance de moyens pour assainir leurs finances et courront la chance de gagner des prix. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Selon l’Association canadienne de la paie, près de la moitié des Canadiens de la région de l’Atlantique vivent d’un chèque de paie à l’autre, et 45 pour cent se sentent dépassés par leur niveau d’endettement. Des études ont démontré le lien entre le stress financier et l’hypertension, l’insomnie, la dépression et d’autres problèmes de santé.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Ces études indiquent que le stress financier ou monétaire peut avoir de graves répercussions à long terme sur le style de vie des gens, leur bonheur et leur santé, a dit Mme King. Des conversations franches et l’assainissement des finances peuvent aider à changer ces tendances. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Le Mois de la littératie financière est une initiative nationale menée par l’Agence de la consommation en matière financière du Canada. Le mois est consacré au partage de ressources qui aident les Canadiens à prendre le contrôle de leurs finances et à réduire le stress financier. Le défi de la commission s’inspire du thème national, Investir dans votre bien-être financier.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Chaque semaine du Mois de la littératie financière aura son propre thème :</font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">semaine 1 (du 1er au 3 novembre) : Investir dans votre bien-être financier;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">semaine 2 (du 4 au 10 novembre) : Établir un plan pour rembourser vos dettes;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">semaine 3 (du 11 au 17 novembre) : Prendre des décisions éclairées;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">semaine 4 (du 18 au 24 novembre) : Prendre de bonnes habitudes tôt dans la vie; et</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">semaine 5 (du 25 au 30 novembre) : Prendre le contrôle de vos finances.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">L’Agence de la consommation en matière financière du Canada veille à ce que les institutions financières sous réglementation fédérale respectent les mesures de protection des consommateurs. Elle fait aussi la promotion de l’éducation financière et sensibilise les consommateurs à l’égard de leurs droits et de leurs responsabilités.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Chaque année, j’ai hâte de voir les moyens créatifs utilisés par la Commission des services financiers et des services aux consommateurs à l’occasion du Mois de la littératie financière pour atteindre notre objectif commun d’améliorer la littératie financière des Canadiens », a affirmé la responsable de la littératie financière de l’organisme fédéral, Jane Rooney. « Je suis convaincue que le défi amusant et attrayant de la commission aidera les Néo-Brunswickois à adopter de bonnes habitudes pour améliorer leur situation financière en investissant dans leur bien-être financier. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Tout au long de novembre, la commission mettra également des <a rel="" link="" target="_blank" href="http://ressources.html" class="plainlarge">outils et des ressources</a> à la disposition des gens du Nouveau-Brunswick afin de les aider à gérer leurs finances, y compris un modèle de budget gratuit pour les aider à faire le suivi de leurs dépenses et à établir leurs priorités, le guide pour parents et enseignants Faites que ça compte!, des blogues et deux vidéos intitulées Capsules budgétaires.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« La Commission des services financiers et des services aux consommateurs dispose des ressources nécessaires pour aider les Néo-Brunswickois à investir dans leur bien-être financier, a indiqué Mme King. La réduction du fardeau et du stress financiers contribue grandement à la santé générale et au bien-être, et nous souhaitons encourager les Néo-Brunswickois à prendre le contrôle de leurs finances. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">01-11-2018</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font><font style="" class="plainlarge">Sara Wilson, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca" class="plainlarge">sara.wilson@fcnb.ca</a></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">La FCNB a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les courtiers en hypothèques, les sociétés de prêt sur salaire, l’immobilier, les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">disponibles en ligne.</a></font></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-11-01T06:00:54-07:00 La FCNB lance un défi sur le bien-être financier Mois de l’éducation des investisseurs : les investisseurs avertis peuvent éviter de perdre de l’argent http://fr.fcnb.ca/pc_url_38671544 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17872659" src='//0104.nccdn.net/1_5/367/2a2/0bf/2018-10-01_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"></font><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">Mois de l’éducation des investisseurs : les investisseurs avertis peuvent éviter de perdre de l’argent</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><span style="" class="plain"><b><br></b></span></font><font style="" class="plainlarge">Dans le cadre du Mois de l’éducation des investisseurs, la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) encourage les investisseurs à prendre des mesures pour s’informer et se protéger en ce qui concerne diverses nouvelles méthodes de d’investissement en ligne, en particulier les collectes de fonds en cryptomonnaie et les cryptomonnaies.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Les collectes de fonds en cryptomonnaie, les cryptomonnaies et d’autres actifs numériques constituent de nouveaux produits d’investissement. Cependant, ils sont extrêmement risqués et peuvent représenter un terrain propice à la fraude », a déclaré l’agente principale de l’éducation et du site Web de la FCNB, Erin King. « Nous avons pour objectif d’offrir aux investisseurs des renseignements sur la façon de reconnaître une occasion légitime, ainsi que des outils pour prendre une décision éclairée en matière d’achats. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">L’augmentation des cryptomonnaies, comme Bitcoin, a engendré la création de collectes de fonds en cryptomonnaie. Bien que ces nouveaux types d’actifs numériques et de produits d’investissement bénéficient d’une couverture médiatique importante, de nombreuses personnes ne comprennent pas toujours pleinement la façon dont ils fonctionnent ainsi que les risques qui y sont associés. L’information aide les investisseurs à se protéger contre une fraude caractérisée ou contre des investissements dans des produits plus risqués que ne le permet leur niveau de confort personnel.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Les collectes de fonds en cryptomonnaie sont de plus en plus employées par les entreprises en démarrage pour inciter les investisseurs à s’associer à une idée en échange d’une monnaie ou de jetons numériques. Il est important que les investisseurs potentiels comprennent que les collectes de fonds en cryptomonnaie ne sont peut-être pas de véritables entreprises avec un produit ou un service et qu’elles ne sont peut-être rien de plus que des idées ou des concepts au moment où des investisseurs sont recherchés.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Les collectes de fonds en cryptomonnaie présentent un risque élevé d’échec. Si l’entreprise ne réalise pas le projet avec succès, la cryptomonnaie ou les jetons émis pourraient n’avoir aucune valeur. Il se peut que l’on fasse miroiter des rendements élevés aux investisseurs, mais ces derniers ne devraient pas participer à moins d’être prêts à perdre la totalité de leur investissement.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">De plus, les fraudeurs prétendent avoir recours à des collectes de fonds en cryptomonnaie, à des cryptomonnaies et à la technologie des chaînes de blocs, afin de soutirer de l’argent aux gens par le biais d’une arnaque. À la différence d’un premier appel public à l’épargne, la plupart des collectes de fonds en cryptomonnaie sont lancées sans avoir à respecter d’obligations d’information officielles. Par conséquent, il est souvent difficile de trouver qui se trouve derrière la collecte de fonds en cryptomonnaie et comment l’argent récolté sera dépensé.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Être un investisseur averti signifie faire des recherches, comprendre comment fonctionne un investissement particulier et quels sont les risques, et comprendre qu’il n’existe aucun investissement sans risque, a dit Mme King. Dans certains cas, les gens peuvent se sentir obligés d’investir pour s’enrichir rapidement. Au bout du compte, si vous ne comprenez pas comment fonctionne un investissement, n’investissez pas. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Au cours du mois, la FCNB partagera de l’information sur les investissements en ligne et elle soulignera certains risques :</font></div><div class="plain"><br><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les collectes de fonds en cryptomonnaie peuvent tenter d’attirer des investisseurs à l’aide de jetons gratuits en cadeau ou de récompenses sous la forme de jetons pour promouvoir l’investissement par l’entremise des médias sociaux.</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Certains actifs numériques constituent des opérations pyramidales. S’il y a des frais d’inscription à verser et si les revenus dépendent du nombre de personnes que vous pouvez recruter, il s’agit d’une opération pyramidale, et c’est illégal.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Afin de sensibiliser la population, la FCNB lance un défi aux investisseurs, qui courent la chance de remporter des prix à l’occasion du Mois de l’éducation des investisseurs. Tout au long du mois, son <a rel="" link="" target="_blank" href="https://fortune.fcnb.ca/app/#/" class="plainlarge">jeu-questionnaire en ligne Fortune</a> proposera des questions relatives à ces types d’investissements. Les gens du Nouveau-Brunswick sont invités à défier leurs amis et à en apprendre davantage sur le comportement de l’investisseur averti et les risques associés aux collectes de fonds en cryptomonnaie. Les trois meilleurs joueurs à la fin du mois d’octobre recevront des prix.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Pour en apprendre davantage sur le comportement de l’investisseur averti et les cryptomonnaies, cliquez sur les liens suivants :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/168/0d3/00e/ICO-Infographic-Web-FR.pdf" class="plain">Méfiez-vous des collectes de fonds en cryptomonnaie</a></li><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/168/0d3/00e/Cryptocurrency-Infographic-Web-FR.pdf" class="plain">Méfiez-vous de la cryptomonnaie</a></li><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/253/2c0/347/2018-05-Be-an-Informed-Investor-FR.pdf" class="plain">Soyez un investisseur avisé</a></li><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/verifiez-dabord.html" class="plain">Vérifiez avant d'investir</a></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font><font style="" class="plainlarge">Sara Wilson, spécialiste des communications et des relations avec les médias, (506)  643-7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca" class="plainlarge">sara.wilson@fcnb.ca</a></font><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-10-01T06:30:19-07:00 Mois de l’éducation des investisseurs : les investisseurs avertis peuvent éviter de perdre de l’argent La loi sur l’évaluation du crédit vise à offrir clarté et protection aux consommateurs http://fr.fcnb.ca/pc_url_38663843 <p class="plain"></p><div class="plain"><img width="400" align="" daid="17869837" src='//0104.nccdn.net/1_5/08c/325/029/2018-09-28_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">La loi sur l’évaluation du crédit vise à offrir clarté et protection aux consommateurs</font></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Les nouvelles dispositions législatives de protection des consommateurs en matière d’évaluation du crédit, de rétablissement du crédit et de règlement de dette entreront en vigueur le 1er octobre.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) sera responsable de l’application de la nouvelle <i>Loi sur les services d’évaluation du crédit</i>, qui encadre les agences d’évaluation du crédit et restreint certaines activités des entreprises de rétablissement du crédit.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Ces nouvelles règles améliorent la protection des consommateurs au Nouveau-Brunswick en fournissant des précisions sur ce que les gens peuvent s’attendre d’une agence d’évaluation du crédit », a affirmé la directrice des services à la consommation à la FCNB, Alaina Nicholson. « Les règles obligent les agences d’évaluation du crédit à recueillir vos renseignements personnels et vos renseignements sur le crédit, à les conserver et à en rendre compte de manière responsable et avec exactitude. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">La loi et ses règlements obligent les agences d’évaluation du crédit à être titulaires d’un permis. Ils précisent aussi les renseignements qui doivent être conservés dans les dossiers des agences et ce qui peut figurer dans le rapport de solvabilité d’un consommateur. La loi et ses règlements visent à protéger la confidentialité des renseignements des consommateurs lorsqu’un rapport de solvabilité est demandé.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Une agence d’évaluation du crédit recueille et conserve les renseignements sur les antécédents en matière de crédit d’une personne à partir de sources comme les banques, les fournisseurs de services publics, les entreprises de télécommunications, les sociétés de prêts hypothécaires et les sociétés émettrices de cartes de crédit. Ces renseignements sont utilisés pour créer une cote de solvabilité dont les prêteurs se serviront pour déterminer le risque que représente une personne en ce qui a trait au remboursement de ses dettes. Les rapports de solvabilité peuvent avoir de grandes répercussions sur la vie des consommateurs puisqu’ils sont utilisés pour déterminer l’admissibilité d’une personne à obtenir des prêts, un logement et parfois même un emploi.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Les entreprises de rétablissement du crédit offrent d’aider les consommateurs à rétablir leur cote de solvabilité en échange de frais. Il est donc important que les consommateurs comprennent ce que ces entreprises peuvent et ne peuvent pas faire lorsqu’elles offrent ce genre de services. La seule façon de rectifier une mauvaise cote de solvabilité consiste à adopter des pratiques de remboursement saines pendant un certain temps.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« La nouvelle loi et ses règlements établissent également les règles et les restrictions en ce qui a trait aux activités des entreprises de rétablissement du crédit dans des domaines comme l’annulation d’un contrat et les frais que ces entreprises demandent aux consommateurs de payer à l’avance pour leurs services, a dit Mme Nicholson. Les entreprises de rétablissement du crédit n’ont pas à obtenir une licence d’un organisme fédéral ou provincial quelconque, ce qui est un autre gain pour la protection des consommateurs. »</div><div class="plain">Les entreprises de règlement de dette sont habituellement des entreprises à but lucratif qui offrent de négocier avec les créanciers au nom d’un consommateur. En général, elles offrent un montant d’argent pour acquitter la dette de la personne, qui tend à être moins élevé que la dette totale. Ces entreprises font de l’argent à partir des frais exigés aux clients.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">De plus, des modifications apportées à la <i>Loi sur les agences de recouvrement</i> donnent à la commission des responsabilités réglementaires relatives aux agences de règlement de dette. Ces modifications visent à mieux protéger les consommateurs en exigeant que les entreprises qui fournissent des services de règlement de dette obtiennent une licence; se soumettent à des exigences et à des vérifications relatives à la convenance; et respectent des exigences précises en matière de contrat. Ces modifications leur interdisent également certaines activités. Les modifications ont aussi permis de rebaptiser la loi, qui porte maintenant le nom de <i>Loi sur les services de recouvrement et de règlement de dette</i>.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Nous sommes heureux de ces règles et modifications supplémentaires puisqu’elles accroissent la protection des consommateurs du Nouveau-Brunswick, a affirmé Mme Nicholson. En précisant avec clarté les droits et responsabilités des consommateurs, et en définissant ce que ces entreprises peuvent et ne peuvent pas faire, les gens du Nouveau-Brunswick seront mieux placés pour prendre des décisions financières positives. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">De plus amples renseignements sur les agences d’évaluation du crédit, les entreprises de rétablissement du crédit, les pratiques de crédit saines et d’autres sujets sont disponibles en ligne.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">La FCNB a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les courtiers en hypothèques, les sociétés de prêt sur salaire, l’immobilier, les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/Credit-recouvrement.html" class="plain">disponibles en ligne</a>.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">28-09-18</div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Sara Wilson, communications, Commission des services financiers et des services aux consommateurs, 506-643-7045 ou 1-866-933-2222, <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:sara.wilson@fcnb.ca" class="plain">sara.wilson@fcnb.ca</a>.</div><div class="plain"><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-09-28T05:01:46-07:00 La loi sur l’évaluation du crédit vise à offrir clarté et protection aux consommateurs Des Cafés déPensez bien pour sensibiliser au sujet de la fraude http://fr.fcnb.ca/pc_url_38561169 <div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><p align="left" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><span style="" class="plain"><font style="" class="heading1"><img width="400" daid="17822763" src='//0104.nccdn.net/1_5/29d/0b3/03b/2018-07-03_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><br></font></span></b></font></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><span style="" class="plain"><font style="" class="heading1"><br></font></span></b></font></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><span style="" class="plain"><font style="" class="heading1">Des Cafés déPensez bien pour sensibiliser au sujet de la fraude</font></span></b></font></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><span style="" class="plain"><font style="" class="heading1"><br></font></span></b></font></p><font style="" class="plainlarge">Aider les gens du Nouveau-Brunswick à se protéger contre la fraude est l’objectif principal des Cafés déPensez bien de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs qui auront lieu ici et là dans la province cet été.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Selon le Centre antifraude du Canada, les gens du Nouveau-Brunswick ont signalé des pertes de plus de 34 000 dollars depuis le début de l’année. Un sondage de la commission a découvert que presque cinq personnes sur 10 dans la province (ou 47 pour cent) ont été la cible d’une fraude ou d’une escroquerie financière.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« C’est inquiétant de constater la forme que peuvent prendre les fraudes qui vous cible », a déclaré la directrice de l’éducation et des communications à la commission, Marissa Sollows. « La meilleure façon de se protéger, c’est de reconnaître les signes avant-coureurs. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission collabore avec des cafés et des vendeurs de crème glacée dans des communautés de l’ensemble de la province pour partager ses ressources et sensibiliser la population à la prévention de la fraude et aux habitudes de dépenses judicieuses.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« La fraude peut avoir un effet dévastateur sur les finances et la santé d’une victime, a dit Mme Sollows. Voilà pourquoi, cet été, nous irons parler des tactiques et des stratagèmes que les fraudeurs utilisent afin de mieux sensibiliser les gens du Nouveau-Brunswick aux signes avant-coureurs pour qu’ils puissent mieux se protéger et protéger leurs êtres chers contre la fraude. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Un bon moyen de se protéger et de ne pas devenir une victime, c’est de parler de la fraude. Le personnel de la commission sera sur place aux endroits suivants pour sensibiliser les gens au sujet de la fraude et distribuer gratuitement des gâteries et des prix :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Java Moose, à Rothesay, le 4 juillet;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">The Cackling Goose Market, à Sackville, le 12 juillet;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Sully’s Ice Cream Parlour, à Sussex, le 13 juillet;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Boulevard Café, à Bouctouche, le 19 juillet;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Aloha Café-Boutique, à Lamèque, le 24 juillet;</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Le Tazza caffé, à Tracadie, le 25 juillet; et</font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">L’Igloo Bathurst, à Bathurst, le 26 juillet.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Plus de renseignements sont disponibles en ligne sur le <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/activitesprochaines.html" class="plainlarge">calendrier d’activités</a> de la commission. Elle organisera aussi deux concours durant l’été sur son jeu de devinettes en ligne <a rel="" link="" target="_blank" href="https://fortune.fcnb.ca/app" class="plainlarge">Fortune</a>, pour aider les gens du Nouveau-Brunswick à mesurer leurs connaissances sur la fraude et les finances.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission a élaboré beaucoup d’<a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ressources.html" class="plainlarge">outils et de ressources en ligne</a> pour donner suite aux préoccupations que les gens du Nouveau-Brunswick ont soulevées au sujet de leurs finances, y compris des renseignements sur la détection de la fraude, des outils budgétaires et des conseils pour parler des finances aux enfants.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainlarge">disponibles en ligne</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">03-07-18</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS </b>:</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Sara Wilson, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:media@fcnb.ca" class="plainlarge">media@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont également <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">disponibles en ligne</a>.</font></div><div class="plain"><br></div> FCNB-Fr 2018-07-03T06:00:48-07:00 Des Cafés déPensez bien pour sensibiliser au sujet de la fraude Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées : publication de recommandations visant à prévenir l’exploitation financière des aînés http://fr.fcnb.ca/pc_url_38543054 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17813514" src='//0104.nccdn.net/1_5/029/3df/13f/2018-06-14_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées : publication de recommandations visant à prévenir l’exploitation financière des aînés</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs a publié, aujourd’hui, des recommandations visant à protéger les personnes âgées et vulnérables du Nouveau-Brunswick contre l’exploitation financière.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Les recommandations découlent de recherches poussées et de consultations menées dans la province de novembre 2017 à février 2018.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« L’exploitation financière d’aînés du Nouveau-Brunswick est inacceptable », a déclaré le chef de la direction de la commission, Rick Hancox. « Trop souvent, l’exploitation financière reste dans l’ombre. Même lorsqu’elle est dévoilée, de nombreuses personnes ne savent pas vers qui se tourner ou comment obtenir de l’aide. Nous voulons être le fer de lance du changement à cet égard dans la province. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La publication des recommandations coïncide avec la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées, une journée reconnue et appuyée par de nombreuses organisations dans le monde afin de prévenir l’exploitation des aînés sous toutes ses formes. Selon le gouvernement fédéral, l’exploitation financière est la forme la plus courante de mauvais traitement subi par les aînés au Canada.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Les aînés, notamment ceux qui ont un revenu fixe, sont particulièrement plus à risque d’être victimes d’exploitation financière. Les aînés qui perdent une partie ou la totalité de leurs économies peuvent difficilement retrouver la stabilité financière, car le temps joue contre eux. Les répercussions de l’exploitation financière ne se limitent pas au portefeuille. Être une victime d’exploitation financière peut mener à l’isolement social, à la dépression, à l’anxiété et à d’autres problèmes de santé.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Nous croyons que la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées est le moment tout indiqué pour publier nos recommandations. Il est important de continuer à parler de l’exploitation financière des aînés au Nouveau-Brunswick et de définir les étapes que nous devons franchir, en tant que société, pour éviter que cela se produise, a dit M. Hancox. Nous recommandons notamment de modifier, dans les dispositions législatives, la définition de l’exploitation financière et les mesures de protection destinées aux personnes qui la dénoncent; de soutenir les professionnels de l’industrie qui soupçonnent des cas de maltraitance parmi leur clientèle; d’offrir des initiatives en matière d’éducation afin de sensibiliser la population au sujet de l’exploitation financière et des mesures à prendre pour contrer cette situation; et de promouvoir la collaboration interinstitutions afin de lutter contre l’exploitation financière des aînés et d’autres personnes vulnérables. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission a élaboré ses recommandations après avoir étudié les commentaires recueillis lors des rencontres en personne tenues à six endroits dans la province ainsi que les mémoires rédigés par 17 organismes provinciaux et nationaux. Voici un résumé des principales recommandations :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Définir l’exploitation financière dans les dispositions législatives afin de faciliter les signalements et prévoir une « règle refuge » pour les personnes qui dénoncent, s’ils ont des soupçons, des cas d’exploitation.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Permettre à certains titulaires de permis ou de licence de prendre des mesures afin de protéger l’avoir se trouvant dans le compte d’un client lorsque le titulaire croit que le client fait l’objet d’exploitation financière.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Étudier des modifications législatives qui permettraient d’exiger de certains représentants ou cabinets titulaires d’un permis ou d’une licence qu’ils obtiennent le nom d’une personne-ressource de confiance avec qui communiquer s’ils soupçonnent un cas d’exploitation financière ou une perte de capacité chez un client.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Présenter des webinaires et concevoir des outils de contrôle pour aider l’industrie à reconnaître les signes d’exploitation financière chez un aîné.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Étendre la portée actuelle des efforts déployés pour fournir aux familles des personnes âgées ou vulnérables de l’information financière et de l’information au sujet de la consommation.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Se faire le champion d’un groupe de travail interinstitutions qui déterminera le mode de traitement des plaintes et des enquêtes relatives à l’exploitation financière d’aînés.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge">Moderniser et renforcer les dispositions législatives provinciales sur les procurations.</font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Un résumé complet des réponses et des conclusions, y compris une compilation de tout autre commentaire pertinent, est disponible sur le site Web de la Commission. </font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« En fin de compte, nous voulons prévenir, à la source, les cas d’exploitation financière chez les aînés, a affirmé M. Hancox. Donc, pour lutter contre l’exploitation financière, nous comptons mettre en œuvre ces recommandations qui relèvent de notre mandat. Nous collaborerons avec d’autres organismes aux initiatives qui nécessiteront une coordination plus étendue. »</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Des ressources se trouvent sur le site Web <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/etapes/ressources-financieres-personnes-agees.html" class="plainlarge">www.fcnb.ca</a> :</font><ul><li class="plain"><font style="" class="plainlarge"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/20e/1a0/1c1/SeniorAbusePocketGuide_Redesign_2015-Final-FR-nobleeds.pdf" class="plainlarge">Reconnaître l’exploitation financière</a></font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/20c/2e8/2f8/2017-01-Financial-Concerns-Checklist-FR.pdf" class="plainlarge">Liste de contrôle pour la prévention des activités frauduleuses </a></font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/132/1a0/0c5/Early-Signs-of-Financial-Decline---One-Pager---FR---web.pdf" class="plainlarge">Signes avant-coureurs d’une diminution des compétences financières </a></font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/32b/207/061/Power-of-Attorney-French-Final-August-20--2014.pdf" class="plainlarge">Comprendre la procuration </a></font></li><li class="plain"><font style="" class="plainlarge"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/347/211/3a7/WEAADInfographic-Final-Web-FR.png" class="plainlarge">Cinq mythes sur l’exploitation financière des aînés </a></font></li></ul><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">14-06-18</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Alix Saulnier, agente des communications, 506 643 7632 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:alix.saulnier@fcnb.ca" class="plainlarge">alix.saulnier@fcnb.ca</a></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont également <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">disponibles en ligne</a>.</font></div><div class="plain"><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-06-14T07:00:21-07:00 Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées : publication de recommandations visant à prévenir l’exploitation financière des aînés Le 18 avril marque la journée Parlons argent avec nos enfants http://fr.fcnb.ca/pc_url_38458791 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17773824" src='//0104.nccdn.net/1_5/035/120/005/2018-04-16_News-Release-FR.jpg' border="0" size="400"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">Le 18 avril marque la journée Parlons argent avec nos enfants</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Des milliers de jeunes du Nouveau-Brunswick pourront acquérir d’importantes compétences financières en participant à la journée Parlons argent avec nos enfants, qui a lieu le 18 avril.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs encourage les parents, les enseignants et les dirigeants communautaires à commencer à avoir des conversations à propos de l’argent avec les enfants afin de les aider à adopter des habitudes financières responsables qu’ils conserveront toute leur vie. </font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">L’activité du 18 avril est une initiative nationale pour les familles, les élèves et les enseignants qui a été mise en place par la Fondation canadienne d’éducation économique.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">« Commencer à renseigner les enfants sur les questions d’argent le plus tôt possible constitue une excellente façon de les aider à prendre de bonnes décisions financières », a déclaré la directrice de l’éducation et des communications par intérim de la commission, Marissa Sollows. « C’est également un bon moyen d’aider les enfants à développer leur confiance en soi, leur indépendance et leur autonomie. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Selon les résultats d’une enquête menée par le <a link="" rel="" target="_blank" href="http://www.oecd.org/fr/finances/education-financiere/oecdpisafinancialliteracyassessment.htm" class="plainlarge">Programme international pour le suivi des acquis des élèves</a>, publiés l’an dernier, 83 pour cent des élèves du Nouveau-Brunswick âgés de 15 ans avaient atteint un niveau de base en matière de littératie financière, tandis que 16,4 pour cent avaient atteint des niveaux avancés.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">« Ces résultats montrent que nos jeunes forment de bonnes habitudes en ce qui a trait aux dépenses et aux épargnes au début de leur vie, a dit Mme Sollows. Cependant, ils indiquent également qu’il est possible de faire mieux. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les enfants apprennent de leurs propres expériences, mais aussi en observant leurs parents, a indiqué Mme Sollows. Toutefois, de nombreux parents et gardiens disent ne pas savoir comment entamer la conversation au sujet de l’argent.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">« Avoir des conversations amusantes et légères, grâce à des exemples réels, peut favoriser l’apprentissage sans toutefois que ces conversations deviennent pénibles, a-t-elle affirmé. Même une visite à l’épicerie avec une liste de magasinage en main vous offre une belle occasion de parler d’argent et d’aider vos enfants à adopter des habitudes financières responsables qu’ils conserveront toute leur vie. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La commission offre des ressources gratuites <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/etapes/jeunes-et-etudiants.html" class="plainlarge">sur son site Web</a> afin d’aider les parents, les gardiens, les enseignants et les dirigeants communautaires à entamer ces conversations à propos de l’argent. Par exemple, son programme de gestion financière pour les jeunes, Faites que ça compte!, est un programme gratuit qui propose des activités et des conseils pratiques ainsi que des plans de cours à l’intention des <a link="" rel="" target="_blank" href="http://www.faitesquecacompte.ca/msc/parents/pdf/msc-make-it-count-parent-fra.pdf" class="plainlarge">parents</a> et des <a link="" rel="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/206/2c8/156/csa-make-it-count-instructor-fra.pdf" class="plainlarge">enseignants</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">D’autres ressources sont également disponibles sur le site Web, notamment :</font></div><div class="plain"><ul><li class="plain"><i><a link="" rel="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/355/18c/29f/2017-04-Teacher-Ebook-Final-FR.pdf" class="plain"><i>Intégrer la notion de l’argent dans la classe</i></a> </i>(livre électronique) – Livre contenant une foule d’idées d’activités pour la classe, qui vise à aider les enseignants à entamer une conversation sur l’argent avec les élèves de tous les niveaux.</li><li class="plain">Livre électronique <a link="" rel="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/013/220/32d/FCNB_E-book-AUG-17.pdf" class="plain"><i>Conseils pratiques</i></a> – Livre contenant des conseils financiers pratiques formulés par des gens du Nouveau-Brunswick à l’intention de la prochaine génération.</li><li class="plain"><a link="" rel="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/0de/26d/25e/2013-11-07-Lifestages-Infographic-FR.pdf" class="plain"><i>Étapes de la vie financière</i></a> – Guide à l’intention des parents qui décrit les connaissances financières que les enfants devraient avoir aux différentes étapes de leur vie.</li></ul></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les enseignants peuvent également réserver leur place en vue d’une présentation gratuite en classe en communiquant avec la Division de l’éducation de la commission. Le contenu de la présentation est adapté au niveau scolaire et à chacune des classes, et du temps est prévu pour la discussion et les questions.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">16-04-2018</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plainlarge">erin.king@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont également disponibles en <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">ligne</a>. <br></font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-04-16T07:00:29-07:00 Le 18 avril marque la journée Parlons argent avec nos enfants Annulation du permis d’une gérante immobilière de Fredericton http://fr.fcnb.ca/pc_url_38448875 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1"><img width="400" daid="17768345" src='//0104.nccdn.net/1_5/1ac/30c/05f/2018-04-06_News-Release-FR.jpg' height="229" size="400" border="0"><br></font><font style="" class="heading1"><br></font><font style="" class="heading1">Annulation du permis d’une gérante immobilière de Fredericton</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs juge qu’une gérante immobilière de longue date de Fredericton, qui a été déclarée coupable de vol à l’étalage, est inapte à détenir un permis.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La direction des services à la consommation de la commission est responsable de la réglementation de l’industrie immobilière.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La directrice par intérim des services à la consommation a rendu la décision après que la condamnation au criminel de Siew Lan Hong Mulligan a été portée à l’attention de la commission, et Mme Mulligan a eu la possibilité d’être entendue pour expliquer la situation. En vertu de la <i>Loi sur les agents immobiliers</i>, Mme Mulligan devait signaler immédiatement à l’organisme de réglementation sa déclaration de culpabilité.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Dans sa décision, l’organisme a tenu compte du fait que l’intégrité est une qualité importante chez un gérant d’immobilier agissant pour le compte de consommateurs qui prennent une des décisions financières les plus importantes de leur vie. L’organisme juge que l’omission de Mme Mulligan de divulguer sa condamnation, en plus de la condamnation elle-même, témoigne de son manque d’intégrité et de son inaptitude à détenir un permis.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Le texte complet de la décision est <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/Ordonnances-decisions.html" class="plainlarge">disponible en ligne</a>.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les consommateurs qui ont des préoccupations par rapport à des vendeurs immobiliers sont encouragés à communiquer avec la commission.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">06-04-2018</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plainlarge">erin.king@fcnb.ca</a></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont également disponibles en <span style="" class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">ligne</a>.</span></font></div><div class="plain"><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-04-06T06:30:06-07:00 Annulation du permis d’une gérante immobilière de Fredericton Cas d’exploitation financière d’un aîné : deux agents immobiliers de Moncton jugés inaptes à détenir un permis http://fr.fcnb.ca/pc_url_38438377 <div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" align="" daid="17764723" src='//0104.nccdn.net/1_5/185/22a/368/2018-03-28-News-Release-FR.jpg' height="229" size="400" border="0"></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><p align="left" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><span style="" class="plain"><font style="" class="heading1"><br></font></span></b></font></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><span style="" class="plain"><font style="" class="heading1">Cas d’exploitation financière d’un aîné : deux agents immobiliers de Moncton  jugés inaptes à détenir un permis</font></span></b></font></p><p align="left" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><span style="" class="plain"><font style="" class="heading1"><br></font></span></b></font></p><font style="" class="plainlarge">Tanya Hannah et Maurice Poirier, propriétaires de l’agence Century 21 Absolute Realty, ont été jugés inaptes à détenir un permis en vertu de la <i>Loi sur les agents immobiliers</i>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La directrice par intérim des services à la consommation de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs a déterminé, après avoir examiné leur conduite professionnelle, que ces deux personnes avaient exploité un aîné vulnérable « de façon grave et manifeste ». La directrice des services à la consommation est responsable de la réglementation de l’industrie immobilière.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Cette décision signifie que Mme Hannah et M. Poirier ne sont pas actuellement autorisés à exercer quelque activité que ce soit dans le domaine immobilier au Nouveau-Brunswick. Depuis, M. Poirier a interjeté appel de la décision auprès du Tribunal des services financiers et des services aux consommateurs, mais aucune date d’appel n’a encore été fixée.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La directrice des services à la consommation a appris, l’an dernier, que le curateur public de la province avait engagé des poursuites judiciaires contre Mme Hannah et M. Poirier. Ils entretenaient des rapports avec l’aîné dans le cadre de leur rôle de vendeurs immobiliers. Compte tenu de cette relation, et après avoir examiné les renseignements du curateur public, la directrice des services à la consommation se préoccupait de l’aptitude de ces deux personnes à continuer de détenir un permis dans le domaine immobilier. Elle a offert à Mme Hannah et à M. Poirier une occasion de répondre à ses préoccupations.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">L’examen de la directrice a révélé que Mme Hannah et M. Poirier ont conclu une convention d’inscription avec l’aîné au début de 2013 pour la vente de son bien résidentiel. Le bien résidentiel est resté sur le marché pendant plusieurs mois, puis Mme Hannah a décidé de l’acheter, « profitant financièrement » de l’aîné « de façon extrême », selon la directrice des services à la consommation.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">L’entente prévoyait l’achat du bien résidentiel par Mme Hannah pour environ trois quarts du prix demandé, qui était de 324 900 dollars. Toutefois, l’entente prévoyait également que l’aîné accorde un prêt sans intérêts ainsi qu’un important crédit pour rénovations à Mme Hannah, en échange d’une hypothèque accessoire sur le bien résidentiel et d’une allocation mensuelle qui couvrirait partiellement le loyer de l’aîné. En fin de compte, les documents examinés par la commission ont révélé que l’aîné a reçu moins de 17 000 dollars en paiements de loyer pour la vente de son bien résidentiel.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Il est évident qu’ils se sont enrichis considérablement grâce à cette transaction, au détriment (de l’aîné) », a indiqué la directrice dans sa décision. « Il a perdu sa maison, qui était son unique avoir, et il n’a reçu en retour qu’un an et demi de loyer. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">De plus, les affidavits déposés dans le cadre des poursuites engagées par le curateur public montrent que l’aîné a donné une procuration à Mme Hannah et à M. Poirier, un document légal qui leur confère le droit de gérer les affaires de l’aîné. Dans son testament, l’aîné a également désigné M. Poirier comme exécuteur testamentaire, fiduciaire et bénéficiaire unique et Mme Hannah comme exécutrice testamentaire, fiduciaire et bénéficiaire de suppléance.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">L’une des poursuites engagées par le curateur public visait à retirer la procuration et le pouvoir d’exécuteur testamentaire que conférait à Mme Hannah et à M. Poirier le testament de l’aîné. Le Bureau du curateur public, un organisme gouvernemental qui protège les intérêts personnels et financiers des personnes vulnérables du Nouveau-Brunswick, a réussi à obtenir le retrait de la procuration en 2017.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Le curateur public a également engagé une poursuite au civil contre Mme Hannah afin de recouvrer l’argent exigible au titre de l’hypothèque accessoire.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Mme Hannah et M. Poirier ne peuvent pas présenter de nouvelle demande de permis en vertu de la <i>Loi sur les agents immobiliers</i> pendant un an à compter de la date de la décision. Leur aptitude à redevenir titulaires d’un permis sera évaluée au terme de cette période. L’ordonnance de la directrice ainsi que les motifs de la décision sont disponibles sur le site <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/Ordonnances-decisions.html" class="plainlarge">Web de la commission</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en fournissant des services éducatifs et réglementaires. Sa priorité consiste à cibler des façons de contrer l’exploitation financière, en particulier celle qui vise les aînés et d’autres personnes vulnérables, au sein des industries qu’elle réglemente.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission a récemment mené une consultation publique sur son document intitulé <a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/182/114/295/Seniors-Consultation-Paper-FR-Web.pdf" class="plainlarge"><i>Améliorer la détection et la prévention de l’exploitation financière des aînés au Nouveau-Brunswick, ainsi que les interventions en la matière</i></a>. Elle devrait publier un rapport des recommandations plus tard cette année.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Les consommateurs qui ont des préoccupations par rapport à des vendeurs immobiliers sont encouragés à contacter la commission.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">03-28-2018</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font><font style="" class="plainlarge">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plainlarge">erin.king@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont également <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">disponibles en ligne</a>.</font></div><div class="plain"><br></div> FCNB-Fr 2018-03-28T06:30:49-07:00 Cas d’exploitation financière d’un aîné : deux agents immobiliers de Moncton jugés inaptes à détenir un permis Mise en garde aux investisseurs : Bitcoin-bank.io http://fr.fcnb.ca/pc_url_38398355 <p class="plain"></p><div class="plain"><b><br></b></div><div class="plain"><b><img width="400" daid="17742640" src='//0104.nccdn.net/1_5/09f/1fb/0e5/2018-03-05-News-Release-FR.jpg' height="229" border="0"><br></b></div><div class="plain"><b><br></b></div><div class="plain"><b><font style="" class="heading1">Mise en garde aux investisseurs : Bitcoin-bank.io</font></b></div><div class="plain"><b><br></b></div><div class="plain">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs incite les Néo-Brunswickois à faire preuve de vigilance à l’égard de Bitcoin-bank.io, le site Web d’une entreprise prétendant être une « cryptobanque » offrant des solutions de cartes de paiement, des services de portefeuille et une possibilité d’investir dans sa cryptomonnaie BTCB. L’entreprise prétend avoir développé un logiciel qui rend le commerce de la cryptomonnaie très rentable.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">La commission a examiné minutieusement le site Web après avoir pris connaissance du fait que la cryptobanque faisait la promotion de possibilités d’investissement sur un site Web canadien d’annonces classées.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">L’entreprise n’est pas inscrite pour fournir des conseils ou effectuer des opérations sur valeurs mobilières ou sur dérivés au Nouveau-Brunswick. Il est donc illégal pour Bitcoin-bank.io de mener ces activités dans la province.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Une enquête portant sur l’adresse de voirie fournie en Californie a permis de constater que l’entreprise n’a aucune présence à cet endroit.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">L’enquête a également révélé que plusieurs photos dans le profil des membres de l’équipe sur le site Web proviennent d’autres sites, avec des faux noms, et que le contenu a été copié d’autres sites Web.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Toute personne ayant été sollicitée pour investir dans Bitcoin-bank.io ou ayant été la cible de cette entreprise est invitée à communiquer avec la commission au numéro sans frais 1-866-933-2222, ou par l’entremise de son site Web à l’adresse <a rel="" link="" target="_blank" href="http://www.fcnb.ca" class="plain">www.fcnb.ca</a>.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Devenir un investisseur avisé est le meilleur moyen de protéger son argent. Les investisseurs avisés ne laissent rien à la chance. Ils comprennent les risques et les coûts associés à chacun de leurs placements.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Renseignez-vous sur la façon de <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/comment-signaler-une-fraude.html" class="plain">signaler une fraude ou une escroquerie</a> et sur les <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/moyens-de-signaler-une-fraude.html" class="plain">moyens de signaler une fraude</a>. Inscrivez-vous pour recevoir des <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/souscrire-par-courriel.html" class="plain">avertissements de fraude</a> par courriel.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">05-03-18</div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plain">erin.king@fcnb.ca</a></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a rel="" link="" target="_blank" href="http://www.fcnb.ca" class="plainsmall">également disponibles en ligne</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall"><br></font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-03-05T07:18:26-08:00 Mise en garde aux investisseurs : Bitcoin-bank.io Mois de la prévention de la fraude : restez à l’abri des fraudes http://fr.fcnb.ca/pc_url_38391574 <img width="400" daid="17740686" src='//0104.nccdn.net/1_5/2f6/3a8/275/2018-01-03-News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="heading1"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="heading1">Mois de la prévention de la fraude : restez à l’abri des fraudes</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Carla Bonnell est bien placée pour connaître les conséquences d’une escroquerie. Comme plus d’un millier de Néo-Brunswickois, elle a signalé avoir été victime d’une fraude en 2017.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La musicienne cherchait un emploi en ligne lorsqu’elle a été ciblée par un escroc qui prétendait représenter une entreprise légitime.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">L’arnaqueur lui a offert un emploi à la condition qu’elle réussisse un test : on lui enverrait deux chèques qu’elle devrait encaisser dans son compte bancaire et elle devrait ensuite transférer les fonds à une tierce partie. C’est exactement ce qu’elle a fait – et lorsque les chèques, qui étaient frauduleux, ont été refusés parce qu’ils étaient sans provision, la banque a récupéré les fonds dans son compte.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les répercussions ont été importantes et immédiates.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">« J’ai dû emprunter de l’argent à des membres de ma famille, et je n’ai pas fini de les rembourser, a dit Mme Bonnell. Je suis vite tombée très malade. On ressent de la honte et on a peur des préjugés lorsqu’on est victime d’une arnaque. J’avais l’impression d’avoir subi un échec. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">« Près de 450 Néo-Brunswickois ont déclaré avoir perdu au total 1,4 million de dollars en raison de fraudes en 2017 », a déclaré la directrice de l’éducation et des communications par intérim de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs, Marissa Sollows. « Une fois que les fonds ont disparu, il est presque impossible de les récupérer. Cette perte peut avoir des conséquences dévastatrices sur les finances et la santé des victimes. Il est donc important de reconnaître rapidement les signaux d’alarme d’une fraude et d’aider à protéger votre famille et vos amis en adoptant une attitude proactive. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Mars est le Mois de la prévention de la fraude. Tout au long du mois, la FCNB publiera des outils et des ressources pour aider les gens du Nouveau-Brunswick à rester à l’abri des fraudes.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La FCNB organisera un concours portant sur le thème de la fraude dans Fortune, son jeu-questionnaire en ligne, du 27 février au 2 avril. Des prix seront remis aux trois meilleurs joueurs à la fin du mois. Les gens qui désirent participer peuvent se rendre sur le site Web fortune.fcnb.ca pour se créer un compte.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">De plus, la FCNB :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><ul><li class="plain">aura un stand au Salon de l’habitation du Grand Moncton du 16 au 18 mars pour donner de l’information sur la façon de rester à l’abri des fraudes; et</li><li class="plain">s’associera au Creative Grounds Café à Miramichi pour organiser un Café déPensez bien. Cette activité donne l’occasion aux Néo-Brunswickois de rencontrer les employés de la FCNB en personne, de discuter de fraude et de poser des questions sur l’aide que la commission peut offrir en cas d’escroquerie. La population est invitée à venir rencontrer les membres de la FCNB le 28 mars, de 9 h à 14 h, pour savourer un café gratuit et une petite gâterie, jusqu’à épuisement des stocks.</li></ul></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">« La fraude a des conséquences qui vont bien au-delà du portefeuille, a affirmé Mme Sollows. Il est important de prendre conscience du rôle que joue la santé financière dans notre bien-être global. Nous avons des ressources pour aider les gens à prendre des décisions financières éclairées et sécuritaires, peu importe l’étape de la vie à laquelle ils sont rendus. Nous pouvons tous apprendre à bien dépenser, de façon judicieuse et sécuritaire. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Pour en savoir davantage sur les mesures à prendre pour rester à l’abri des fraudes, consultez les sites FCNB.ca, Signaux d’alarme d’une fraude et Savoir reconnaître un escroc.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une vaste gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">01-03-2018</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plainlarge">erin.king@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">également disponibles en ligne.</a></font></div><div class="plain"><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-03-01T05:21:50-08:00 Mois de la prévention de la fraude : restez à l’abri des fraudes Principaux conseils pour les consommateurs du Nouveau-Brunswick http://fr.fcnb.ca/pc_url_38308168 <p class="plain"></p><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17706340" src='//0104.nccdn.net/1_5/017/371/243/2018-01-17_News-Release-FR.jpg' height="228" border="0"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les rénovations résidentielles et les enjeux liés aux garanties ont figuré parmi les sujets principaux des demandes d’information des consommateurs du Nouveau-Brunswick reçues par la Commission des services financiers et des services aux consommateurs en 2017.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La commission enquête sur les plaintes relatives à de nombreuses dispositions législatives régissant la protection financière et la protection des consommateurs dans la province. Elle offre des conseils et oriente la population en matière de résolution des plaintes et renseigne les consommateurs et les entreprises sur leurs droits et leurs responsabilités.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La commission s’est récemment penchée sur les demandes des consommateurs qu’elle a reçues l’an dernier afin de créer la liste.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Les demandes que nous avons reçues ne concernent pas toutes des lois que la commission régit », a affirmé la directrice par intérim de la Division des services à la consommation, Alaina Nicholson. « Toutefois, en étant au courant des secteurs qui posent problème, les consommateurs peuvent faire preuve de plus de vigilance et éviter certains pièges courants quand ils se procurent des produits et des services. »</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Voici une liste des principales plaintes des consommateurs reçues en 2017 :</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight">Rénovations résidentielles</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Lorsque vous embauchez un entrepreneur en construction, assurez-vous d’obtenir plusieurs propositions de prix. Vérifiez les références. Les bons entrepreneurs ont des clients satisfaits. Si l’entrepreneur n’est pas prêt à fournir des références, ne l’embauchez pas. Il est essentiel de conclure une entente écrite, même pour les petits projets. Examinez bien le contrat et les renseignements détaillés des coûts. Ne signez aucun contrat avant de bien comprendre l’engagement que vous prenez. Pour obtenir d’autres conseils, consultez le document <a link="" rel="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/2fe/0af/1bc/2017-01-Hiring-a-Contractor-FR.pdf" class="plainlarge">Embaucher un entrepreneur en construction</a>.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="highlight">Garanties</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Saviez-vous que vous avez des droits en vertu de la <a link="" rel="" target="_blank" href="http://laws.gnb.ca/en/ShowPdf/cs/C-18.1.pdf" class="plainlarge"><i>Loi sur la responsabilité et les garanties relatives aux produits de consommation</i></a> lorsqu’un produit que vous avez acheté ne fonctionne pas, est défectueux ou ne répond pas aux promesses du vendeur ou à vos attentes? Cette loi s’applique aux produits neufs ou d’occasion vendus par un distributeur aux fins d’usage personnel, familial ou domestique, mais non aux produits ayant fait l’objet d’une vente privée entre particuliers. Renseignez-vous davantage <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/garanties.html" class="plainlarge">sur les garanties</a>, sur vos droits et sur les <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/alertes-fraude.html" class="plainlarge">clauses contractuelles</a> lorsque vous achetez des appareils.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight">Téléphones cellulaires</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Tous les Canadiens qui détiennent un forfait de téléphonie mobile sont protégés par le Code sur les services sans fil. Ce code définit les droits des consommateurs ainsi que les règles que doivent suivre les fournisseurs. Si vous estimez que votre fournisseur de services sans fil ne respecte pas ces règles, communiquez directement avec lui. Si sa réponse ne vous convient pas, communiquez avec la <a link="" rel="" target="_blank" href="https://www.ccts-cprst.ca/fr/" class="plainlarge">Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision.</a></font></div><div class="plain"><br><font style="" class="highlight">Appels, lettres et courriels frauduleux (hameçonnage)</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">La fraude peut prendre un nombre effrayant de formes différentes. Les fraudeurs peuvent se trouver partout : en ligne, au téléphone ou même sur le pas de votre porte. Si vous recevez l’appel d’une personne vous pressant de lui envoyer de l’argent, de lui donner votre numéro de carte de crédit ou d’acheter quelque chose que vous ne voulez pas, raccrochez. Les fraudeurs créent des courriels comportant des liens vers de faux sites Web, qui ont l’air d’être vrais. Ils espèrent que vous cliquerez sur ces liens et que vous saisirez vos renseignements personnels. Apprenez-en davantage sur les <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/fraudes-escroqueries.html" class="plainlarge">fraudes et les escroqueries.</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight">Garages et mécaniciens</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Assurez-vous de communiquer ouvertement avec votre mécanicien et veillez à ce que vous compreniez bien, tous les deux, quelles réparations doivent être faites à votre véhicule et ce qu’il vous en coûtera. Demandez une estimation écrite ou convenez avec votre mécanicien du montant maximal que vous êtes prêt à payer pour les réparations. Renseignez-vous sur les <a link="" rel="" target="_blank" href="http://www.infoconsommation.ca/eic/site/032.nsf/fra/00031.html" class="plainlarge">réparations d’automobiles</a> et sur <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/achat-vehicule.html" class="plainlarge">ce que vous devriez savoir avant d’acheter un véhicule.</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight">Achats en ligne</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Il peut être rapide et pratique de faire son magasinage en ligne, mais cette activité vous expose aux escroqueries. Les arnaques en matière de ventes aux enchères et d’achats, les pourriels et l’hameçonnage sont des tactiques fréquemment utilisées par les fraudeurs. Découvrez comment vous protéger lorsque vous <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/Pour-ce-que-ca-vaut.html?fb_37818202_anch=37818317" class="plainlarge">magasinez en ligne</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight">Échantillons en ligne gratuits</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Faites preuve de vigilance lorsque vous commandez des échantillons gratuits, lorsque vous vous abonnez à des bulletins d’information sans frais ou lorsque vous demandez des mises à jour concernant des produits auprès d’entreprises en ligne. Les consommateurs du Nouveau-Brunswick ont déclaré avoir reçu une facture pour des échantillons gratuits après s’être inscrits à un service d’abonnement par inadvertance. Si vous avez fourni vos renseignements de carte de crédit, vous devez communiquer avec l’entreprise pour demander un arrêt de paiement. Apprenez-en plus sur les escroqueries relatives aux <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/alertes-fraude.html?fb_37818459_anch=37827448" class="plainlarge">échantillons gratuits.</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight">Prêts en ligne (prêts remboursables par versements)</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">De plus en plus de gens du Nouveau-Brunswick se tournent vers Internet pour obtenir des prêts. Or, emprunter de l’argent en ligne est risqué. Souvent, ces prêteurs sans permis demandent aux consommateurs de leur envoyer de l’argent à l’avance pour payer les frais de demande ou d’assurance. Les consommateurs envoient alors de l’argent, mais ne reçoivent jamais le prêt. Apprenez-en plus sur les <a link="" rel="" target="_blank" href="http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/fraud-escroquerie/loan-pret-fra.htm" class="plainlarge">offres de prêt frauduleuses.</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="highlight">Réservations d’hôtel</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge">Les consommateurs réservent parfois des chambres d’hôtel en ligne par l’entremise d’entreprises tierces. Souvent, les politiques, les droits d’annulation et la divulgation des contrats de ces entreprises diffèrent de ceux des hôtels. Renseignez-vous sur les politiques en matière d’annulation de ces entreprises avant de réserver votre chambre.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">La Commission des services financiers et des services aux consommateurs a le mandat de protéger les consommateurs et d’accroître la confiance du public dans les marchés des services financiers et des services aux consommateurs en assurant la prestation de services éducatifs et réglementaires. Elle est chargée de l’application et de l’exécution des dispositions législatives provinciales régissant les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les credit unions, les compagnies de prêt et de fiducie, les coopératives ainsi que d’une gamme de mesures législatives touchant la consommation. Elle est une société de la Couronne indépendante financée par les droits et les cotisations réglementaires que versent les intervenants des industries réglementées. Des ressources et des outils informatifs sont <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainlarge">également disponibles en ligne</a>.</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">17-01-2018</font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><b><br></b></font><font style="" class="plainlarge">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plainlarge">erin.king@fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Pour accéder à nos ressources et outils éducatifs en ligne, veuillez visiter <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">www.fcnb.ca.</a></font></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-01-17T06:00:30-08:00 Principaux conseils pour les consommateurs du Nouveau-Brunswick Les Néo-Brunswickois ont perdu 1,4 million de dollars en raison de diverses fraudes financières en 2017 http://fr.fcnb.ca/pc_url_38291495 <p class="plain"></p><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><img width="400" daid="17699241" src='//0104.nccdn.net/1_5/1b6/170/36d/2018-01-08_News-Release-FR.jpg' height="226" border="0"></font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge">L’hameçonnage, l’extorsion et la fraude d’identité ont été les escroqueries les plus souvent utilisées l’an dernier par les fraudeurs pour tenter de voler de l’argent à des Néo-Brunswickois peu méfiants.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Selon le Centre antifraude du Canada, les gens du Nouveau-Brunswick ont déclaré avoir perdu 1,4 million de dollars l’an dernier en raison de fraudes et d’escroqueries. Étant donné que les fraudes financières ne sont souvent pas dénoncées, cette somme est probablement plus élevée en réalité. Selon l’Indice des investisseurs 2017 des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, sept Néo-Brunswickois sur 10 ayant fait l’objet d’une tentative de fraude en matière d’investissement ne l’ont pas signalée.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Chaque année, des centaines de Néo-Brunswickois sont victimes de fraudes et perdent des milliers de dollars », a déclaré la directrice de l'éducation et des communications par intérim de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs, Marissa Sollows. « Des gens ont perdu leurs économies, leur maison ou même leur entreprise. Les répercussions de la fraude peuvent avoir une grande portée et être dévastatrices. »</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Malheureusement, les victimes ont souvent trop honte pour signaler la perte d’argent découlant d’une fraude, a-t-elle dit. Les fraudeurs comptent sur ce sentiment de honte et espèrent que vous n’alerterez pas les autorités. Plus vous attendez avant de signaler la fraude, plus l’escroc est libre de dépenser votre argent et de cibler d'autres personnes. »</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Parmi les plaintes formulées auprès du Centre antifraude du Canada par des gens du Nouveau-Brunswick l’an dernier, les courriels d’hameçonnage étaient au sommet de la liste, suivis de l’extorsion et de la fraude d’identité. Les fraudes les plus coûteuses en 2017 étaient les fraudes électroniques, les escroqueries romantiques et les fraudes reliées aux prix à gagner.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Voici les fraudes les plus souvent commises en 2017 selon les données du Centre antifraude du Canada :</b></font></div><div style="" class="plain"><b><br></b><font style="" class="plainlarge"><b>Hameçonnage</b></font></div><div style="" class="plain">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 185</div><div style="" class="plain">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 76</div><div style="" class="plain">Pertes signalées : Les pertes financières surviennent après la fraude si les renseignements personnels volés sont utilisés.<font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge">Méthode utilisée par les fraudeurs : Les fraudeurs créent des courriels comportant des liens vers de faux sites Web qui ressemblent aux vrais sites. Les fraudeurs espèrent ainsi que vous cliquerez sur le lien et fournirez vos renseignements personnels, comme vos numéros d’identification personnelle, vos numéros de carte de crédit et vos coordonnées bancaires, sur le faux site Web.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge">Solution : Ne répondez pas au courriel et ne cliquez pas sur les liens. Ne répondez pas aux courriels provenant d’entreprises que vous ne connaissez pas. Si vous faites affaire avec l’entreprise, communiquez directement avec elle pour vous assurer qu’elle vous a bien envoyé ce lien.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Extorsion</b></font></div><div style="" class="plain">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 163</div><div style="" class="plain">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 12</div><div style="" class="plain">Pertes signalées : 22 513 dollars</div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Méthode utilisée par les fraudeurs : La forme d’extorsion la plus répandue est celle où des logiciels rançonneurs ciblent des entreprises. Les logiciels rançonneurs sont un type de logiciel malveillant qui bloque l’accès à un ordinateur jusqu’à ce qu’une rançon soit payée. L’extorsion peut également prendre la forme de messages textes et d’appels téléphoniques provenant supposément de l’Agence du revenu du Canada ou de ministères gouvernementaux, qui menacent de vous arrêter ou de vous déporter si vous ne remboursez pas immédiatement vos impôts ou d’autres frais. Pour réduire les risques que quelqu’un se rende compte qu’il s’agit d’une escroquerie et vous en avertisse, le fraudeur vous demande de payer en utilisant des services de transfert de fonds (comme Western Union), de la cryptomonnaie (comme les bitcoins), ou des cartes-cadeaux (comme une carte-cadeau d’iTunes).</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Solution : Ne répondez pas aux courriels d’entreprises que vous ne connaissez pas ou de l’Agence du revenu du Canada. L’agence n’exige pas d’être payée de cette façon. Supprimez le courriel ou le message texte ou raccrochez le téléphone. Communiquez directement avec l’Agence du revenu du Canada si vous avez des préoccupations quant à vos impôts.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Fraude d’identité</b></font></div><div style="" class="plain">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 118</div><div style="" class="plain">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 100</div><div style="" class="plain">Pertes signalées : 69 310 dollars</div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Méthode utilisée par les fraudeurs : Le fraudeur utilise vos renseignements personnels pour obtenir du crédit en votre nom. Vous pourriez être victime de fraude si un créancier vous indique qu’il a reçu votre demande de crédit, mais que vous n’avez pas déposé de demande. Si une agence de recouvrement vous informe qu’elle souhaite recouvrir des fonds pour un compte en souffrance ouvert en votre nom, mais que vous n’avez jamais ouvert vous-même, il se pourrait aussi que vous ayez été victime de fraude.</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge">Solution : Protégez vos renseignements personnels. Méfiez-vous des courriels, des appels téléphoniques ou des correspondances non sollicités qui visent à vous soutirer vos renseignements personnels. Vérifiez vos rapports de solvabilité et vos relevés de compte bancaire et de carte de crédit régulièrement, et signalez toute irrégularité à votre institution financière ou à la société émettrice de votre carte de crédit.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Fraude électronique</b></font></div><div style="" class="plain">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 8</div><div style="" class="plain">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 1</div><div style="" class="plain">Pertes signalées : 761 902 dollars</div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Méthode utilisée par les fraudeurs : Les entreprises sont souvent la cible de fraudes électroniques. Un employé autorisé à faire des transferts électroniques reçoit un courriel provenant d’une adresse qui semble appartenir à un cadre supérieur de l’entreprise, ou même à un client. Le faux courriel indique qu’un paiement doit être effectué immédiatement dans un compte donné. Dans le cas susmentionné, le Centre antifraude du Canada a été en mesure de récupérer l’argent volé et de le rendre à la victime du Nouveau-Brunswick, après avoir effectué un suivi auprès de l’entreprise, de l’institution financière et d’Interpol.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Solution : Méfiez-vous des courriels non sollicités qui présentent une situation urgente dont vous devez immédiatement vous occuper. Avant de faire tout paiement de ce genre, communiquez avec le cadre supérieur ou le client afin de vous assurer que la demande est authentique.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Escroquerie romantique</b></font></div><div style="" class="plain">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 18</div><div style="" class="plain">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 9</div><div style="" class="plain">Pertes signalées : 168 184 dollars</div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Méthodes utilisées par les fraudeurs : Les fraudeurs créent de faux profils sur les médias sociaux et sur les sites de rencontres afin d’établir des relations en ligne avec des victimes potentielles. Une fois qu’ils ont gagné la confiance des victimes, les fraudeurs commencent à leur faire des demandes financières.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Solution : Faites preuve de prudence lorsque vous recherchez des relations en ligne. N’envoyez jamais d’argent à une personne que vous avez rencontrée en ligne.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>Fraude reliée aux prix à gagner</b></font></div><div style="" class="plain">Total des plaintes provenant du Nouveau-Brunswick : 62</div><div style="" class="plain">Total des victimes au Nouveau-Brunswick : 15</div><div style="" class="plain">Pertes signalées : 135 469 dollars</div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Méthode utilisée par les fraudeurs : On vous signale, par téléphone ou par courriel, que vous avez gagné un prix à la loterie. Pour recevoir vos gains, on vous informe que vous devez payer un montant qui servira à couvrir les taxes ou les frais juridiques. Or, vous ne recevez jamais vos gains.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">Solution : Il est très probable que les appels ou les courriels non sollicités vous indiquant que vous avez gagné un prix à une loterie étrangère soient des tentatives de fraude. Ne payez jamais de frais pour recevoir un prix.</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge">« Ces exemples ne sont que quelques types de fraudes dont les Néo-Brunswickois peuvent être la cible, a affirmé Mme Sollows. Les fraudes peuvent prendre de nombreuses formes. La commission peut vous aider à reconnaître les signes de fraude financière et à vous tenir à distance des fraudeurs. Visitez le site <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/fraudes-escroqueries.html" class="plainlarge">fr.fcnb.ca/fraudes-escroqueries.html</a> pour en apprendre davantage sur les moyens de vous protéger et pour savoir comment signaler une fraude. »</font><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><br></font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge">08-01-2018</font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge"><br></font><font style="" class="plainlarge"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></font></div><div style="" class="plain"><font style="" class="plainlarge">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plainlarge">erin.king@fcnb.ca</a></font></div><div style="" class="plain"><br><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Pour accéder à nos ressources et outils éducatifs en ligne, veuillez visiter <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">www.fcnb.ca</a></font></div><div style="" class="plain"><br><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-01-08T07:00:11-08:00 Les Néo-Brunswickois ont perdu 1,4 million de dollars en raison de diverses fraudes financières en 2017 Nouveaux règlements concernant les prêts sur salaire maintenant en vigueur http://fr.fcnb.ca/pc_url_38283081 <p class="plain"></p><div class="plain"><br></div><div align="left" class="plain"><img width="400" daid="17696460" src='//0104.nccdn.net/1_5/257/044/10c/2018-01-02_News-Release-FR.jpg' border="0" size="400"></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Les nouveaux règlements visant à protéger les consommateurs du Nouveau-Brunswick qui contractent des prêts sur salaire sont entrés en vigueur le 1er janvier.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Le montant maximal que peuvent facturer les prêteurs sur salaire s’élève maintenant à 15 dollars par tranche d’emprunt de 100 dollars, y compris tous les frais et les droits. Ce montant est parmi les moins élevés au Canada. En vertu des nouveaux règlements, les consommateurs peuvent également changer d’idée et résilier un prêt sur salaire dans les 48 heures, sans qu’aucuns frais ne leur soient facturés.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Les nouveaux règlements sont semblables à ceux en place ailleurs au pays, et ils offrent une meilleure protection et de meilleurs renseignements aux personnes qui ressentent le besoin de contracter un prêt sur salaire », a déclaré le chef de la direction de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs, Rick Hancox. « Nous voulons que les Néo-Brunswickois aient l’assurance que le prêt sur salaire est bien réglementé. Ces nouveaux règlements contribuent à renforcer cette assurance. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">La commission est responsable de l’application de la nouvelle loi et de ses règlements, qui appuient les consommateurs en :</div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><ul><li class="plain">exigeant que tous les prêteurs sur salaire soient titulaires d’un permis délivré par la commission;</li><li class="plain">permettant à la commission de prendre des mesures contre les sociétés qui pratiquent des activités sans permis ou qui ne se conforment pas aux dispositions législatives;</li><li class="plain">exigeant que les prêteurs sur salaire indiquent leurs taux d’intérêt sur des affiches;</li><li class="plain">empêchant les prêteurs sur salaire d’accorder plus d’un prêt à la fois à un consommateur ou de prolonger ou de renouveler un prêt pour un coût supplémentaire;</li><li class="plain">empêchant les prêteurs sur salaire d’accorder aux consommateurs des prêts qui représentent plus de 30 pour cent de leur paie nette; et</li><li class="plain">en rendant l’assurance-prêt optionnelle.</li></ul></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Les consommateurs peuvent consulter le<a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/quest-ce-quun-pret-sur-salaire.html" class="plain"> site Web</a> de la commission pour obtenir des renseignements sur les nouveaux règlements, sur les différentes questions liées aux prêts sur salaire, et sur la manière de prendre des décisions éclairées en matière de crédit.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Documents infographiques portant sur les prêts sur salaire :</div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><ul><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/1ac/3e0/013/Payday-lender-rules-FR-Web.pdf" class="plain">Quelles sont les règles pour les prêts sur salaire?</a></li><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/336/133/212/Can-payday-lender-do-that-FR-Web.pdf" class="plain">Un prêteur sur salaire peut-il faire cela?</a></li><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/336/133/212/How-payday-loans-work-FR-Web.pdf" class="plain">Comment fonctionne un prêt sur salaire?</a></li><li class="plain"><a rel="" link="" target="_blank" href="http://0104.nccdn.net/1_5/336/133/212/What-does-a-payday-loan-cost-FR-Web.pdf" class="plain">Combien coûte un prêt sur salaire?</a></li></ul></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">02-01-2018</div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></div><div class="plain">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plain">erin.king@fcnb.ca</a></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées. Pour accéder à nos ressources et outils éducatifs en ligne, veuillez visiter <a rel="" link="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/ConsommateursFinanciers.html" class="plainsmall">www.fcnb.ca</a></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall"><br></font></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall"><span displayText="Facebook" class="st_facebook_large"></span> <span displayText="Tweet" class="st_twitter_large"></span> <span displayText="LinkedIn" class="st_linkedin_large"></span> <span displayText="Email" class="st_email_large"></span> <script type="text/javascript">var switchTo5x=true;</script> <script src="http://w.sharethis.com/button/buttons.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">stLight.options({publisher: "e727b6e4-f329-44bf-81ed-7fbcea81edbd"}); </script><br></font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2018-01-02T07:00:12-08:00 Nouveaux règlements concernant les prêts sur salaire maintenant en vigueur Modifications proposées à la Loi sur les assurances afin de protéger les victimes de violence familiale http://fr.fcnb.ca/pc_url_38245248 <p class="plain"></p><div class="plain"><br></div><div align="left" class="plain"><img width="400" daid="17676339" src='//0104.nccdn.net/1_5/0fb/2f4/081/2017-12-06-FR.jpg' height="227" size="400" border="0"><br></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Des modifications proposées à la <i>Loi sur les assurances</i> ont été déposées, aujourd’hui, en vue de protéger les coassurés non responsables dans les cas de violence entre partenaires intimes et de dommages matériels.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Les victimes de violence familiale sont particulièrement vulnérables lorsque leur partenaire endommage ou détruit leur résidence », a déclaré la ministre des Finances, Cathy Rogers. « L’accès accru aux services et aux mesures de soutien pour les femmes victimes de violence entre partenaires intimes est un des domaines prioritaires du <i>Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles : Faire progresser l’égalité des femmes</i>. Ce n’est qu’un des changements que nous apportons pour éliminer les obstacles auxquels les personnes sont confrontées lorsqu’elles tentent de se protéger à la suite de mauvais traitements dans une relation. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">La plupart des polices d’assurance habitation excluent le paiement pour des pertes ou dommages causés par un acte intentionnel ou criminel de la part d’une personne assurée en vertu de cette police. Cette exclusion peut poser problème dans le contexte d’une séparation, d’un divorce ou de violence familiale si un conjoint, de façon volontaire, met le feu à la propriété ou s’il l’endommage. Cependant, certaines compagnies d’assurance accordent le paiement malgré cette exclusion.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Les modifications proposées, qui ont été élaborées en partenariat avec le Bureau du défenseur du consommateur en matière d'assurances, la Commission des services financiers et des services aux consommateurs et la Direction de l’égalité des femmes, empêcheraient les compagnies d’assurance de se prévaloir d’exclusions pour refuser la couverture dans de tels cas. Les modifications permettraient aux coassurés non responsables de recevoir l’indemnisation à laquelle ils ont droit.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Notre bureau est très heureux que le gouvernement ait accepté notre demande de modifier la <i>Loi sur les assurances</i> », a affirmé la défenseure du consommateur en matière d’assurances, Michèle Pelletier. « Cette nouvelle modification interdira aux assureurs de se fonder sur la clause d'exclusion de responsabilité pour priver des coassurés non responsables d’obtenir une indemnisation pour un intérêt sur une propriété. D’autres provinces ont déjà modifié leurs lois. Les consommateurs du Nouveau-Brunswick avaient besoin d’une protection législative. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Cette modification aidera les victimes de violence de la part d’un partenaire intime en réduisant leur perte financière personnelle au moment où elles commencent à rebâtir leur vie », a dit le chef de la direction de la commission, Rick Hancox. « Elle harmonisera également les dispositions législatives du Nouveau-Brunswick avec celles de plusieurs autres provinces. Il s’agit d’une mesure positive pour veiller à ce que les victimes de violence familiale ne subissent pas de préjudices additionnels et inutiles à la suite d’un incident traumatisant. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">(06-12-2017)</div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Sarah Bustard, communications, ministère des Finances, 506-444-5026, <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:sarah.bustard@gnb.ca" class="plain">sarah.bustard@gnb.ca</a>.</div><div class="plain">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a rel="" link="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plain">erin.king@fcnb.ca</a></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées.</font></div><div class="plain"><br></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2017-12-06T07:02:45-08:00 Modifications proposées à la Loi sur les assurances afin de protéger les victimes de violence familiale Rapport sur les marchés financiers : les investissements de capital de risque atteignent un nouveau sommet http://fr.fcnb.ca/pc_url_38195986 <p class="plain"></p><div class="plain"><br></div><div class="plain">SAINT JOHN – Le <a link="" rel="" target="_blank" href="http://fr.fcnb.ca/recherche.html" class="plain">rapport de 2017 sur les marchés financiers du Nouveau-Brunswick</a> indique que les investissements de capital de risque ont atteint un nouveau sommet.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Publié par la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB), le rapport fournit des données et des analyses sur les fonds de 1,45 milliard de dollars réunis par les entreprises publiques et privées du Nouveau-Brunswick au moyen de placements directs effectués de 2012 à 2016. La plus grande partie de ces fonds, soit 1,14 milliard de dollars, a été amassée par les marchés dispensés, alors que les marchés publics ont permis de recueillir 231 millions de dollars et que les investissements de sociétés de capital de risque s’élevaient à 72 millions de dollars.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Notre rapport compile les données annuelles sur les marchés financiers et les compare aux données des cinq dernières années », a affirmé l’analyste principal des marchés financiers de la FCNB, Jeff Harriman. « Notre but pour ces rapports annuels est de fournir aux intervenants une seule source d’information et d’analyse en ce qui concerne les marchés financiers. Chaque année, nous cherchons des moyens d’améliorer nos recherches et nos rapports en tâchant d’obtenir de nouveaux renseignements pertinents. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Le rapport de cette année met en lumière deux points positifs :</div><div class="plain"><ul><li class="plain">une tendance à la hausse des investissements de capital de risque favorisant les entreprises qui atteignent les dernières étapes de leur développement; et</li><li class="plain">l’atteinte d’un nouveau sommet de 103 millions de dollars pour ce qui est du capital réuni par les entreprises néo-brunswickoises cotées en bourse au cours des cinq dernières années.</li></ul><br></div><div class="plain">Cette année, les sociétés de capital de risque ont investi 31,04 millions de dollars dans des entreprises locales, par l’entremise de 31 ententes, soit le chiffre le plus élevé des cinq dernières années.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Le montant des investissements de capital de risque dans la province est un indicateur direct de la vigueur de notre écosystème d’entreprises en démarrage et de la croissance continue de ces entreprises, a dit M. Harriman. La taille moyenne des transactions a continué à augmenter, passant de 780 000 dollars en 2015 à un million de dollars en 2016. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">L’industrie des technologies de l’information et des communications continue d’attirer la majorité des transactions de capital de risque, soit 77 pour cent de toutes les transactions effectuées en 2016. Les investissements de capital de risque dans les entreprises qui en sont aux étapes de fin de croissance et d’expansion continuent aussi d’augmenter, représentant 65 pour cent du total des fonds amassés. En 2016, les investissements dans les entreprises en démarrage ont dépassé ceux de 2015, atteignant 9,67 millions de dollars.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Les entreprises publiques du Nouveau-Brunswick ont été très actives en 2016 par rapport à l’année précédente. Elles ont recueilli du capital totalisant 102,65 millions de dollars par l’entremise des marchés public et privé.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">Sur les 96,65 millions de dollars recueillis au moyen des marchés publics, 73,64 millions de dollars ont été amassés par une société de soins de santé, et 23,01 millions de dollars, par une société immobilière. La société immobilière a amassé six millions de dollars supplémentaires grâce aux marchés dispensés.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">L’activité en 2016 représente le montant le plus élevé de capital amassé par l’entremise des marchés publics au cours des cinq dernières années, le deuxième montant le plus élevé étant 78 millions de dollars en 2013.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">« Les entreprises néo-brunswickoises adoptent diverses autres méthodes pour financer leurs activités, y compris l’utilisation de plateformes comme Kickstarter, a affirmé M. Harriman. Nous continuerons de surveiller ces modes de financement, qu’ils soient nouveaux ou autres. Les prochains rapports mettront aussi l’accent sur le financement participatif par actions et le recours au programme des corporations de développement économique communautaire. »</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">La FCNB a remercié Raisa Mahru, récemment diplômée d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université du Nouveau-Brunswick, campus de Saint John, pour sa contribution à la préparation du rapport.</div><div class="plain"><br></div><div class="plain">17-11-2017</div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><b>RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :</b></div><div class="plain">Erin King, spécialiste des communications et des relations avec les médias, 506 643 7045 ou 1 866 933-2222. <a link="" rel="" target="_blank" href="mailto:erin.king@fcnb.ca" class="plain">erin.king@fcnb.ca</a></div><div class="plain"><br></div><div class="plain"><font style="" class="plainsmall">Le mandat de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) consiste à protéger les consommateurs et les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières et frauduleuses. Elle réunit sous un même toit les organismes qui réglementent les valeurs mobilières, les assurances, les pensions, les services à la consommation, les coopératives, les credit unions, les caisses populaires, ainsi que les sociétés de fiducie et de prêt. Elle est une société de la Couronne indépendante autofinancée par les droits et les cotisations que versent les intervenants des industries réglementées.</font></div><p class="plain"></p> FCNB-Fr 2017-11-17T05:41:07-08:00 Rapport sur les marchés financiers : les investissements de capital de risque atteignent un nouveau sommet